retour à www.i-pornic.com
APPEL D'OFFRES : Pornic, Relais St-Gilles - construction d'un patio ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  APPEL D'OFFRES : déménagement de l'ancien lycée vers le nouveau     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
27/03/2013 - Pornic Municipales 2014 : Un agriculteur tête de liste de gauche

(source photo : Ouest-France)
    Auteur / Source : Ouest-France

    Résumé :
      On sait désormais qui se confrontera, pour la gauche, au maire de Pornic Philippe Boënnec, aux municipales de 2014. Philippe Gautreau, un agriculteur de 55 ans, sera la tête de liste « des forces de progrès » (pour le PS, le Front de Gauche, Europe Ecologie Les Verts...). Il a été élu par les adhérents de l’association Ensemble autrement, qui soutient les élus de l’opposition.



      Plus d'infos dans l'édition papier de Ouest France du 27/03/2013

      l'intégralité de l'actualité ci-dessous...
     
     
    Voir le dossier « Pornic Municipales 2014 »
     
     
     
     
 
 
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Municipales-2014.-Un-agriculteur-tete-de-liste-de-gauche-a-Pornic_-2177330------44131-ald_actu.Htm
 
 
 
 
Commentaire du 02/06/13 à 10:29 par Honnis soit qui manigance
 Par son histoire, la langue française est une langue de la distinction sociale comme le sont les fringues, les voitures, et les différents quartiers de Nantes.

La maitrise de la langue, avec quelques règles de savoir-vivre était le meilleur moyen de reconnaitre un arriviste. La langue n’est pas uniquement un moyen pour se faire comprendre, elle dit qui l’on est, d’où l’on vient.
Pour s’en convaincre il suffit de lire Jean-Michel Pollono, les fôtes d’aurtografes, de gramère de sa page facebook y sont légion …

Page facebook de Jean Michel Pollono.

Nul doute que l’écouter renforce ce sentiment premier, l’interview mené par Jean Marc Morandini lors de l’émission Crimes à Nantes en est une singulière démonstration.

Crimes - Jean Marc Morandini.

Récemment,dans Presse Océan Edition Sud N°22707 du 20/04/2013 page 4 on pouvait lire :

Municipales: L'avocat nantais JM Pollono, adhérent direct UDI, envisage de présenter sa candidature à Pornic.
Il pourrait en faire l'annonce dans les prochains jours avec la volonté de rassembler les opposants au maire actuel.

Depuis silence radio. Plus rien.

Décryptage : Un projet pour Pornic, que nenni… une haine farouche vouée à Boënnec, certainement. Le galop d’essai lors des législatives de 2012 s’est soldé par un échec cuisant quoique...

Cet essai non transformé avait il pour but de pousser Boënnec à la faute et lui préparer le terrain pour 2017, était il l’occasion de redorer le blason de la famille Pollono, dont l’image ternie par l’opprobre, la honte, le déshonneur lié à l’éviction du précédent premier magistrat de la commune avant le terme de son mandat ? Ce sont des éventualités qu’il ne faut pas négliger.

J’ai revu un tant soi peu mon analyse après une lecture récente…
Je cite :
« Il fut un temps où les avocats, besogneux dans leur grande majorité, défendaient discrètement leurs petits clients, et restaient anonymes. Il y avait certes quelques ténors du barreau qui la ramenaient à la télé mais les vedettes étaient toujours le prévenu, la victime, et la justice. Les bavards étaient déjà bien payés et la profession respectée au nom de la grande idée que l’on se fait de la justice française : égalitaire, solidaire, populaire, et accessible à tous.
Mais ça c’était avant !! D’un coup d’un seul, les avocats sont devenus députés, sénateurs, ou président de la République, mais surtout comédiens, hommes de spectacles, et philosophes. Ils ont un avis sur tout et ne veulent plus être cantonnés à leur salle d’audience, ils veulent devenir des vedettes pour passer dans le poste et mener une carrière politique.
Première solution : défendre dans n’importe quel cas un client célèbre. Cela permet à notre bonhomme (une profession étrangement masculine à hauts niveaux) de se laisser pousser du col grâce à la notoriété de son protégé. Dans ce cas l’affaire est secondaire et en règle générale totalement inintéressante sur le plan professionnel. Tout l’art de l’avocat sera de démontrer à l’opinion publique qu’il défend l’honneur de son client et par là même l’honneur de tous les français à qui cette mésaventure pourrait arriver.
Deuxième solution : prendre en charge bénévolement ou presque des affaires ignobles, immondes, infâmes commises par des anonymes […] Là notre débarbot va invoquer le droit de chacun à une défense juste et égalitaire, mais son seul but est de passer à la télé pour déplorer « la terrible dérive morale de notre société »
Et voilà ! le mec se fait un nom, on l’invite, on l’honore… Les premiers temps il cause de justice, puis de police, puis de n’importe quoi avec un avis définitif et un ton péremptoire. Il a gagné !

Pensez qu’en quelques années le nombre d’avocats élus a été multiplié par 10 et que ces tristes corbeaux sont 41 sur les bancs de l’assemblée !! Qui représentent –ils ? A part une corporation vivant du malheur des gens et des lois qui sont à leur service. Ah certes la profession d’avocat, dont les manches s’agitent pour dénoncer les inégalités sociales insupportables et très inégalitaire.

Les barbons et les jeunes loups télévisuels parviennent assez rapidement à ne plus bosser vraiment et à refiler à des avocats fraîchement diplômés et sans le sou la plupart des affaires, que pour ne conserver que celle destinées à satisfaire sa notoriété […] »

Bien évidemment ce billet est un récit de pure fiction. Par conséquent toute coïncidence ou ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être ni fortuite ni involontaire et comme l’écrivait Lucien de Samosate avocat, rhéteur et satiriste de Syrie au 2ème Siècle (Histoire vraie)
J'écris à propos de choses que je n'ai pas vues, d'aventures que je n'ai pas vécues, que je n'ai entendues de personne d'autre, et qui, en outre, n'ont jamais été, et ne peuvent en aucun cas exister. C'est pourquoi il ne faut absolument pas que mes lecteurs y ajoutent foi.


 Commentaire n° 4094
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/13 à 13:55 par jean marc
 Bonjour Lilas.
Et revenons à nos moutons .... Et Pornic sans tout ça ?
Vous avez raison, je vous ai fait perdre assez de temps.
Ce n'était que fariboles et billevesées sans importance.
Je me mets à l'écoute sagement.
J'attendais cela.
Qui commence? Moi, je m'écrase.


 Commentaire n° 4045
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/13 à 11:17 par Lilas
 Et revenons à nos moutons .... Et Pornic sans tout ça ?

 Commentaire n° 4044
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/13 à 09:15 par Jean marc
 Plus facile:

Cliquez ici


 Commentaire n° 4043
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/13 à 09:06 par jean marc
 Pour vous détendre.
Tout n'est pas moche comme la politique.
Cliquez sur ce lien ou copiez le.
http://www.youtube.com/watch?v=-LymQnwB5bw


 Commentaire n° 4042
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/04/13 à 16:49 par jean marc
 Y a-t-il un juriste constitutionnel sur le site pour nous éclairer sur la légalité ou non de cette situation.
Je profite que le forum vit au ralenti pour vous donner les nouvelles de demain et d'avant demain.
La Presse est là pour nous informer, nous ne sommes plus sous l'empire.

FLAMBY SOUS L'EPEE DE DAMOCLES
ou comment faire pour sortir du pétrin actuel....
François Hollande veut moraliser la politique ? Qu’il montre l’exemple !
11 avril 2013
Voilà qui tombe finalement fort mal pour le président Hollande : au moment où il veut nettoyer un peu la politique française tombée de Charybde en Scylla, le voilà rattrapé par une délicate affaire personnelle qui pourrait bien signer la fin prématurée de son quinquennat.
Si on lui avait dit, cependant, que pour sauver son quinquennat, il lui faudrait impérativement se marier à Valérie Trierweiler ou, au moins, se pacser, il est probable qu’il aurait lâché l’affaire . . .
Impensable ? Pas tant que ça.
Disons que, un mariage rapide et en catimini pourrait être une piste explorée par le pauvre Président pour retrouver pied dans un jacuzzi de purin devenu bien trop agité pour lui.
Tout commence il y a presque un mois avec la plainte d’un certain Xavier Kemlin, le 14 mars dernier : en substance, le bouillant défenseur de petits actionnaires a jugé scandaleux que Valérie Trierweiler Copine / Maîtresse de Hollande puisse bénéficier des largesses de la République puisqu’elle se fait loger, nourrir, entretenir, payer son personnel et ses déplacements alors qu’elle n’a aucun lien juridique ni avec François Hollande, ni avec le peuple français .
Bien évidemment, à la suite de cette plainte, la presse s’était à la fois faite relativement discrète, et, pour les quelques articles qui en parlaient, relatait l’affaire sur un ton goguenard ou mi-interrogatif, mi-amusé tant l’incongruité de la plainte semblait évident.
Seulement voilà : la plainte est bien enregistrée, et il faudra l’instruire.
D’autant que sur le plan pénal, il n’y a pas trop de doute : si Valérie Trierweiler n’est ni pacsée, ni mariée à Hollande, elle n’est pas non plus élue ni chargée d’une mission officielle et ne peut donc en aucun cas bénéficier, par exemple, d’une équipe permanente de six « experts » autour d’elle à l’Élysée chargés de sa « communication ».
Et si donc Trierweiler est bel et bien reconnue comme une simple maîtresse de Hollande, elle a de fait participé à des détournements de fonds publics à des fins personnelles.
Zut et zut, FLAMBY ne pensait pas à ça.
Bien sûr, on pourra objecter que tout porte à croire que nos deux amants roucoulant ensemble depuis quelques temps déjà, et que ce fait était connu de tous avant même le début de la campagne présidentielle, on assiste à un concubinage notoire.
François vit donc à la colle avec Valérie.
Le mariage, c’est pour tous, sauf pour eux évidemment et n’en parlons plus.
Sauf qu’alors, on se retrouve dans une panade encore bien pire puisque ce concubinage, ayant officiellement commencé avant la campagne présidentielle, imposait au président de déclarer un patrimoine un peu différent de celui qu’il nous présenta en 2012 (de 1.17 millions d’euros) et qui n’arrivait donc qu’un peu en dessous des 1.3 millions d’euros fatidiques déclencheurs de l’ISF.
Au passage, ne figure pas dans le patrimoine en question, la SCI dont le capital serait d’un peu plus de 900.000 euros puisque notre président a clairement prétendu s’en être débarrassé suite à la séparation d’avec sa précédente copine / maîtresse / compagne.
Mais sans même aller détailler la fameuse déclaration de patrimoine du président, il faut bien admettre que concubins notoires, François et Valérie auraient dû déclarer un patrimoine commun qui aurait largement dépassé les sommes indiquées, Valérie n’étant pas ce qu’on peut appeler de la classe populaire.
Et une déclaration de patrimoine farfelue, lors d’une élection présidentielle, ne sera pas camouflée par une volée de petits bisous républicains : normalement, si la faute est caractérisée et le candidat condamné, cela équivaut à l’annulation de la présidentielle et l’inéligibilité de François.
On peut tortiller les choses comme on veut, mais tout ceci se résume à deux choses :
- Soit Trierweiler n’a pas de lien juridique avec Hollande et dans ce cas, elle doit payer pour ses frais et rembourser ceux qu’elle a déjà fait, le contribuable n’ayant pas a servir de tiroir caisse.
- Soit Trierweiler est bien la concubine de notre Président des Bisous, et la déclaration de patrimoine de François Hollande est un faux lamentable, ce qui annule son élection et offre un boulevard à un bordel indescriptible qui arriverait à point nommé pour une France complètement désemparée.
Évidemment, on peut compter sur la presse et, plus largement, sur l’establishment pour étouffer tout ceci et n’en faire qu’un petit vaudeville.
C’est pourquoi relayer cette information et ses implications est indispensable : après tout, c’est notre président lui-même qui réclame des mesures fortes pour moraliser la vie politique, que diable !


 Commentaire n° 4041
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/04/13 à 09:36 par jean mard
 On ne nous dit pas tout..
N'y pensons pas, c'est fatigant


HEUREUSEMENT LES RETRAITES VONT DIMINUER ....
enfin les nôtres.....)


Peut être incroyable mais tristement réelle......Voilà ce qu'un président français a droit après sa fin de mandat ......
Si nous français on ne se rebelle pas contre un tel système ....alors moi je ne souhaite qu'une seule chose que leur durée de vie soit la plus courte possible .... En espérant que leur 'femme' ou dite comme telle n'aie pas droit à une pension de réversion cela serait un comble ... GISCARD/ CHIRAC / SARKOZY....ET BIENTÔT HOLLANDE !!!


Sarkozy n’est plus président et il a dit qu’il redevenait un Français parmi les autres....Ah oui ?
*Indemnité forfaitaire mensuelle de 6000 E
*Indemnité de retraite mensuelle de 11500 E
*Voiture/entretien/essence à vie...............payé par les contribuables
*2 chauffeurs garde du corps à vie..................payé par les contribuables
*1 bureau (combien de m2 et pour quoi faire ?) à vie......payé par les contribuables
*7 collaborateurs à vie (rien de moins et pour quoi faire ?) ....payé par les contribuables
*Train en 1ère classe gratuit, à vie et à volonté...................payé par les contribuables
*Avion en 1ère gratuit à vie et à volonté..................payé par les contribuables
*Accès libre et officiel à toutes les ambassades de France à travers le monde (et pour quoi faire) Etc…..etc…….la liste est longue et non exhaustive ………… Ce que va officiellement couter N. Sarkozy aux contribuables que nous sommes : 1 500 000 Euros annuels Je me pose donc cette question : 'au total combien de smic, combien de chômeurs en fin de droit, combien de minimas retraite…' De plus, je vous rappelle que nous en avons 3 à charge : Giscard, Chirac, Sarko et......... dans 5 ans peut-être un 4ème. ? Et on nous demande des sacrifices pour réduire la dette ? Faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des « imbéciles » ! Elle n’est pas belle notre grande devise ? 'Liberté/Egalité/Fraternité ....... Mais pas pour tout le peuple… ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------ A VOS CHEQUIERS !!!!!!!!!!!!!!!! Rémunération de la commission !!! Jospin devait sortir de la vie politique

SCANDALEUX:
ON NOUS PRENDS ENCORE POUR DES CONS Rémunération de la commission !!! Le Président de la République François Hollande a créé une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est chargée de proposer les réformes à répondre aux préoccupations exprimées par le Président dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu' elle jugera utiles. Elle remettra son rapport au Président de la République avant le 15 novembre 2013
Voici la liste des membres de la commission :
M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret.
sont nommés membres de la commission: M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d'Etat ;
Mme Chantal Arens, présidente du Tribunal de Grande Instance de Paris ;
Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ;
Mme Julie Benetti, professeure à l'université de Reims ;
M. Jean-Claude Casanova, membre de l'Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ;
M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ;
M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de Cassation, vice-président du Tribunal des Conflits ;
Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l'Inspection générale des finances ;
Mme Wanda Mastor, professeure à l'université Toulouse-I ;
M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l'université Bordeaux-IV ;
Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l'université d'Evry ;
M. Dominique Rousseau, professeur à l'université Paris-I ;
Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l'université Paris-I. Est nommé rapporteur général de la commission :
M. Alain Ménéménis, conseiller d'Etat.

CE QU IL FAUT SAVOIR !
* Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de122 000 euros Pour ce travail difficile,
* Madame Bachelot 92 000 euros
* et les autres auront 80 000 euros. La presse bienveillante n'en parle pas… . Mais ce n est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 'La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix. Ces personnes nommées Consultant, 'toucheront une indemnité de 35 000 euros pour leurs conseils'. 34 ont déjà été nommés dont voici deux noms :
* Mme Sylviane Agacinski, philosophe, épouse de Mr Jospin * Mr Pierre Bachelot, fils de Mme Bachelot La commission va coûter au contribuable : 2 444 000 euros sans compter les frais annexes de ces personnes. Le ' président normal ' fait travailler ses copains et copines, pendant que vous, vous allez payer encore plus de TAXES et IMPÔTS.
Ceci illustre une fois de plus la politique de réduction du train de vie de l' Etat !


 Commentaire n° 4040
 
 
 
 
 
Commentaire du 25/04/13 à 11:40 par jean marc
 y a-t-il quelqu'un qui peut confirmer ou infirmer ce qui suit?
Ce serait intéressant d'avoir le point de vue de notre députée.

Après l'avis d'une ministre sur les retraites :
' Les retraités ne sont pas intouchables !'...
.certains journalistes soutiennent la proposition de la Cour des Comptes
de TAXER LES RETRAITES
(ou de supprimer l'abattement de 10% ce qui revient au même !...)
..ce n'est pas la presse qui va nous révéler ca !


La presse des faux culs !
REVENU ANNUEL
David PUJADAS …………….. (environ)……...…240 000 €
Laurence FERRARI ………….(environ)……...…500 000 €
Michel APATHIE……………... (environ)……...…500 000 €
Alain DUHAMEL ……………...(environ)………...240 000 €


Claire CHAZAL…Hors concours (environ)…... 900 000 €
Tous ces journalistes se gardent bien de parler de leurs avantages fiscaux.


Au-delà de 3 mois de présence les journalistes ont droit à la totalité de la rémunération mensuelle pendant 3 mois, ils ont demandé à François HOLLANDE de porter la durée à 6 mois.
Les journalistes en service, victimes d’accidents du travail, de trajet ou atteints de maladie professionnelle contractée à l’occasion de leur travail, conservent pour tous les arrêts reconnus par la sécurité sociale comme directement liés à l’accident du travail ou à la maladie professionnelle, l’intégralité de leur rémunération dans la limite de 2 ans.
Ils ont demandé de pousser à 4 ans.


En cas d’incapacité permanente –partielle telle qu’elle est reconnue par la sécurité sociale, le journaliste a droit à une PRIORITE DE RECLASSEMENT dans une fonction compatible avec son état physique, avec maintien de tous ses droits (y compris la déduction fiscale), notamment en matière de salaire.

A compter de la date de leur engagement, les journalistes atteints d’une affection de longue durée reconnue par la sécurité sociale entraînant momentanément une incapacité totale d’exercer leur fonction, conservent pendant les trois premières années l’intégralité de leur salaire et les avantages fiscaux.
Ils ont demandé à François HOLLANDE de porter à 5 ans.


Au cours de la dernière campagne présidentielle :
Les journalistes ont plutôt fait l’apogée de F.-Hollande .
En France tous les salariés sont exonérés de 10 % sur les revenus.
En France tous les journalistes sont exonérés depuis 1934 d’une réduction supplémentaire de
30 % qui s’additionne aux 10 %.


En 1996, un premier ministre a osé tirer un trait sur certaines niches !
Une profession va particulièrement se plaindre «LES JOURNALISTES ».

Alain LAMBERT ex-rapporteur du budget au Sénat se souvient :
« De la hargne de journalistes et de la trouille des politiques ».


Le premier ministre de l’époque avait tenu bon,
mais avait offert une première concession à la profession :
La création d’un fonds budgétaire pour compenser la hausse d’impôt
que subiront les journalistes.
Parallèlement, les négociations étaient engagées avec les syndicats.
Elles aboutiront sous JOSPIN, il est décidé :
De rétablir l’avantage fiscal, sous forme un peu plus juste !
Au lieu de 30 % les journalistes pourront dorénavant retirer
7 650 € (50 000 frs de l’époque) de leurs revenus
(mesure unique pour les journalistes – et les autres Français ---RIEN---).

Avant les primaires socialistes :
Les syndicats ont demandé à François HOLLANDE de rétablir les 30% d’abattement
(ce qu'avait refusé N. SARKOZY en 2008 ).


42.500 journalistes bénéficieront de cet avantage.
Quand on pense que le gouvernement a défiscalisé les heures supplémentaires pour les ouvriers et employés !...


Savez-vous que des proches des journalistes, (qui ne sont pas journalistes) se déclarent journalistes sans carte de presse.

Et maintenant des journalistes de l’audiovisuel ont demandé un abattementsupplémentaire de
10 % pour des frais esthétiques !!!
Mesdames, Messieurs les journalistes :


Parlez aussi de vos privilèges au JT de 20 heures !


 Commentaire n° 4039
 
 
 
 
 
Commentaire du 23/04/13 à 13:03 par jean marc
 Un Pornicais vient de m'envoyer ceci, je ne peux m'interdire de vous le transférer.
Je ne demande qu'une chose, sorti des tendances populistes et de leurs arguments ô combien discutables et certainement contestables, qui peut nous aider à voir clair dans ces assertions?

J'ai l'impression que le mois de mai 2013 va être chaud

La Cour des comptes considère que l'objectif de rattrapage des revenus
des retraités par rapport aux actifs est atteint. Elle propose donc dans
son dernier rapport une hausse de leur imposition. Revue des mesures
proposées et de leurs gains escomptés. Dans son dernier rapport sur la
sécurité sociale, la Cour des comptes préconise de faire davantage
participer les retraités à la solidarité nationale.

D'après la Cour des comptes, les différentes niches fiscales et sociales
qui s'appliquent aux retraités représenteraient un manque à gagner de 12
milliards d'euros pour l'État et la sécurité sociale .

Or, les revenus des têtes blanches sont désormais légèrement plus élevés
que ceux des actifs, et leur patrimoine beaucoup plus.
Selon le président de la Cour Didier Migaud, ' les retraités sont dans
une situation financière plus favorable que les actifs , notamment les
jeunes .'

Et l'objectif de ces avantages, qui était de réduire l'écart avec les
actifs 'est atteint.'
Revue des mesures préconisées par la Cour des comptes :

Supprimer progressivement l'abattement de 10% alors qu'ils n'ont plus de
frais professionnels (gain de 2,7 milliards d'euros ).

Supprimer progressivement l'exonération des majorations de pensions pour
les parents de 3 enfants (gain de 800 millions d'euros ).

Aligner le taux de CSG appliqué aux pensions de retraite sur celui des
actifs .

Ce qui soumettrait les 7,9 millions (49%) de retraités aujourd'hui
assujettis à une CSG de 6,6% à un taux de 7,5% (gain de 1,2 milliard
d'euros ).

Les 585.000 particuliers employeurs de 70 ans et plus qui bénéficient
d'une exonération de cotisations patronales , se la verraient supprimée
(gain escompté de 380 millions d'euros ).

....................................................................

C'est vrai qu'un chirurgien, ou ingénieur, ou pilote d'avion en retraite
est en situation plus favorable qu'un jeune actif qui bosse à la
poste.....Voilà bien une injustice de taille .

Autre injustice, on a plus de patrimoine à 70 ans qu'à 30 ans.... c'est
dingue non ?

C'est vrai aussi que les honteux retraités qui ont connu l'époque
travailler plus pour gagner plus (48h hebdo et 3 puis 4 semaines de
congés) et préparé leur retraite en économisant, sont has been en regard
des 35h , 5 semaines de congés et RTT.

Mais c'est vrai aussi qu'il faut éviter de parler :

- Des sénateurs,

- Des députés,

- Des fonctionnaires,

- Des régimes spéciaux,

- De ceux qui partent à 50 ans et ceux qui partent à 65 ans,

- De ceux qui partent avec 75% du salaire des 6 derniers mois, alors que
d'autres partent avec 50 % du salaire moyen des 25 dernières années,

- Des retraités de la SNCF dont le premier euro n'est pas financé
autrement que par le privé,

- Des députés européens qui ne paient pas un centime de CSG,

- Des journaleux chouchoutés par les socialo,

Ceux qui ne paient rien et reçoivent tout.

Et puis, il faut bien payer les rsa, cmu et tous les assistés venus
d'ailleurs, alors tout est bon pour trouver des coupables.
Au passage ils sont loin d'expliquer les 12 ou 17 milliards du trou de
la sécu (même pas foutus de savoir combien)

Bon courage pour l'avenir.

Retraite 1 157 EUR

C'EST UNE HONTE !!!!!!!!!!!!
Retraite 1 157 EUR pour les étrangers n' ayant même pas
travaillé
VOILA OU PASSE LE FRIC
A DIFFUSER LE PLUS LARGEMENT POSSIBLE ...
IL EST URGENT DE SE MOBILISER POUR FAIRE CESSER CETTE
INJUSTICE ...


RETRAITES LE BILLET DE SAUVEGARDE

1 157 euros de retraite sans avoir cotisé ni même travaillé en
France !
Toute personne qui débarque en France, sans même jamais y
avoir mis les pieds, peut prétendre, si elle a 65 ans,
à 709 euros de retraite par mois ou même à 1 157 euros si elle
vit en couple C'est :
plus que la pension moyenne de nos agriculteurs après une carrière
complète,
plus que la pension de la majorité de nos commerçants et artisans,
plus que la pension de nombreux employés et ouvriers.


Cela signifie tout simplement que nos caisses de retraite paient bien
souvent davantage à des personnes qui n'ont jamais cotisé, ni participé
à l'économie de notre pays qu'à leurs propres affiliés , qui ont souvent
trimé toute leur vie.
Ce dispositif aberrant est vanté noir sur blanc dans le livret
d'accueil 'Vivre en France' diffusé par le ministère de
l'Immigration aux nouveaux arrivants.

C'est à se taper la tête contre les murs : il suffit à une
personne d'au moins 65 ans qui arrive en France d'aller
tranquillement frapper à la porte des services sociaux pour
avoir immédiatement droit à 709 euros par mois , voire 1 157
euros si elle vit en couple.
Cette situation est très injuste vis-à-vis des retraités
français , qui voient dans le même temps leurs pensions
constamment rabotées au fur et à mesure que leurs caisses
s'enfoncent dans le rougeSi l'on ajoute à cela que la Cnav
verse des pensions à l'étranger sans aucun contrôle, au point
que la Cour des comptes dénonce le versement de pensions à des
morts, notamment en Algérie (mais sans proposer le moindre
remède), on ne peut que constater que notre système de
retraites est ouvert à tous vents : prestations injustifiées,
fraudes etc..
Il est urgent de se mobiliser pour faire cesser ces graves
injustices et défendre nos caisses de retraite.
Faites connaître ces informations capitales,
diffusez dès aujourd'hui ce billet à l'ensemble de votre carnet
d'adresses !.....

Vive la France



Combien de personnes étaient au courant de cette 'Mascarade' ?

J'ai découvert, sur mon relevé de ma Mutuelle pour 201 3 , que je
contribue désormais au financement de la CMU à hauteur de 7%.

Saviez-vous que les 'sans-papiers', bénéficient d'un remboursement à
100% sans aucun ticket modérateur, pour l'ensemble de leurs soins
médicaux : Médecine d'urgence, soins liés à la grossesse, vaccinations,
lunettes, frais dentaires, et même des cures. Savez-vous que la grande
majorité des Français ne peuvent pas s'offrir le luxe des appareils
dentaires 100%.Si vous doutez de cette info, demandez donc à votre
dentiste.
Ce dispositif, intitulé 'AIDE MEDICALE DE L' ÉTAT', a été créé
par Martine Aubry, en 1998. Le Budget était alors de 47
millions d'euros. Depuis 12 ans, ce Budget a bénéficié chaque
année, de confortables rallonges. Il s 'élève actuellement à
670 millions d'euros par an, soit en moyenne 3.350 EUR par
Clandestin. C' est un véritable scandale, dénoncé dans un
rapport rédigé par Claude Goasguen. Ce rapport sera-t-il,
comme de nombreux autres, très soigneusement enterré? Pourquoi
les Journalistes de l' Audiovisuel, optent-ils pour la langue
de bois face à cette réalité?
Une fois de plus, la vérité dérange.

Source: Valeurs Actuelles .

FAITES PASSER ! ! ! ! ! !

Chut faut pas le dire !!!!!!!!!!!!

On a beau changer et bien c'est quand même tous les mêmes !!!!!!!!!!!!!

NOTRE PRESIDENT PAS BLING BLING, LUI !!!

Notre président a décidé de changer de voiture présidentielle. En effet,
la Citroën blindée C6 de Chirac que Sarkozy avait conservée, ne
suffisait pas a Hollande. Si vous regardez ou écoutez les médias, pas un
mot!!! . Aucune attaque, aucune question sur le coût du caprice de ce
cher François.

Voici pourtant un p'tit calcul simple pour un problème non moins simple
de niveau CM1...

- Le toit a été découpé pour que la DS 5 soit transformée en véhicule
d'où Hollande pourra faire coucou.

- La voiture a été blindée.

- Une seconde DS 5, avec un toit celle-ci, a également été blindée pour
accueillir notre cher Président en cas de pluie malveillante.

SAVEZ-VOUS COMBIEN COUTE LA PLAISANTERIE ?

Un rapide calcul permet de l'estimer :

- 2 DS 5 hybride : 39.950 euro (- 2 000 en prime gouvernementale)
chacune soit : 75.900 euros

- Coût du blindage : Niveau Guard 500 (B7) = 390 000 euros par voiture
hors équipements électroniques (Télécommunications, géo localisation,
TV, Radios (Rires & Chansons, etc...).Soit, pour les deux DS 5 : 780 000
euros

Coût total du caprice de notre président pas bling bling : 855 900 euro
!

Hors équipements spéciaux

Ramené au salaire d'un SMICARD, LE CAPRICE DE HOLLANDE REPRESENTE 65
ANNEES DE TRAVAIL, JUSTE POUR LES 2 VOITURES CHOISIES PAR NOTRE PRESIDENT NORMAL QUI HAIT LES RICHES...

Et là-dessus, pas un mot des médias, personne ne bronche...

Et vous, qu'en pensez-vous ?


 Commentaire n° 4038
 
 
 
 
 
Commentaire du 22/04/13 à 09:13 par Dupont la joie
 Source PO Edition Sud N°22707 20/04/2013 page 4

Municipales: L'avocat nantais JM Pollono, adhérent direct UDI, envisage de présenter sa candidature à Pornic.
Il pourrait en faire l'annonce dans les prochains jours avec la volonté ' de rassembler les opposants au maire actuel'.

Copyright Presse Ocean


 Commentaire n° 4037
 
 
 
 
 
Commentaire du 22/04/13 à 08:34 par TSB² - TSG
 Bonjour,

J'ai eu beau scruter PO de samedi je n'ai rien trouvé concernant Pollono, pouvez vous préciser votre source Merci


 Commentaire n° 4036
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/04/13 à 14:50 par TSB
 L'avocat nantais devrait présenter sa candidature dans les prochains jours contre Boennec. Faudra t-il choisir entre la peste et le choléra ? Tombera t-on de Charybde en Scylla ? Car je n'ai pas une grande confiance dans la volonté de ce messieur de diriger avec bienveillance et honnêteté la ville de Pornic. J'ai l'impression davantage d'une vendetta, de vieilles histoires de familles pornicaises...

Son discours est clair : regrouper l'opposition à Boennec.
Mais j'ai déjà entendu ce discours dans la bouche d'ensemble autrement.
Voilà deux listes qui veulent réunir à eux deux toute l'opposition. Ne pourrait t-il pas travailler ensemble pour être sur de réussir leur pari?


 Commentaire n° 4035
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/04/13 à 14:30 par Dupont la joie
 apparament le 3ème homme c'est Pollono (voir PO de samedi).

 Commentaire n° 4034
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/04/13 à 21:45 par Faim du Monde
 le troisième homme dans ce duel pourrait bien ëtre le Groupe Partouche !

Actuellement l'action fait un plus bas historique à 84 centimes - elle valait presque 20 euros en 2006.
En bourse, il n'y a pas de fumée sans feu.

Un dépôt de bilan n'est pas à exclure, et s'il y a pas restructuration de l'énorme dette, certains projets risquent d'être gelés.

Qui paiera pour la ria sans le Pasino ?

Partenariat public privé qu'ils disaient ...


 Commentaire n° 4033
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/04/13 à 10:39 par jean marc
 Bonjour DLJ,
J'ai l'impression que nous avons assisté à la même projection en salle.
Respect des scenario (scénarii ou scénarios pour les puristes).
La scène du 2;3 et4,c'est tout à fait ça.Nous avons bien vu le même film.

Le'parrain'oui, c'est cela,je crois que j'ai trouvé,du Corléone en culotte courte.
Tout est magouille dans ces combinaisons multiples mais il faut nécéssairement des complicités de personnes influentes, bien placées,au profil respectable..A part en Sicile, je ne vois pas où réunir tout ce petit monde.
Le casting plus que jamais réclame beaucoup de soin.
Chapeau au recruteur responsable sur lequel repose le happy end.
Je ne mentionne pas les figurants, inutile, ils pèsent si peu dans la trame.
Rude tâche convenez-en,rude mais facilitée cependant quand les acteurs ont déjà tourné ensemble même dans des courts-metrages de seconde zone.

Vous pensez bien que tout ce que vous nous relatez n'est que fiction et qu'il faut prendre cela pour une fiction,rien de plus.Avec le sourire DLJ, avec le sourire, complice celui-là.
Bonne journée à vous.


 Commentaire n° 4032
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/13 à 22:24 par Dupont la joie
 Vu sur le net ... une combine parmi d'autres:
- X donne 1M€ à un élu en cash, lingots, ou virement sur Singapour via une societe écran offshore type 'prestation de service conseil etc.'.
- X achète un terrain de 10 HA en zone NC.
- 5 ans après il passe en constructible (juste avant les elections).
- X revends 80 lots à 100K€ pièce (peut aussi s'accorder l'exclusivité de la construction), ça marche aussi pour une Zone Commerciale ... et peut être un aéroport, va savoir.


 Commentaire n° 4031
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/13 à 22:19 par Dupont la joie
 Vu sur le net ... une combine parmi d'autres:
- X donne 1M€ à un élu en cash, lingots, ou virement sur Singapour via une societe écran offshore type 'prestation de service conseil etc.'.
- X achète un terrain de 10 HA en zone NC.
- 5 ans après il passe en constructible (juste avant les elections).
- X revends 80 lots à 100K€ pièce (peut aussi s'accorder l'exclusivité de la construction), ça marche aussi pour une Zone Commerciale ... et peut être un aéroport, va savoir.


 Commentaire n° 4030
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/13 à 09:14 par Liberté Egalité Fraternité
 Tant qu'une loi n'encadrera pas le nombre de mandats des élus et surtout leur durée la corruption existera.
C'est le renouvellement et la durée des mandats qui corrompt. Mandats après mandats les élus pour certains d'entre eux deviennent plus avertis, plus influents, plus manipulateurs, plus prépondérants, plus agissants sur modalités de fonctionnement des Collectivités Publiques et des personnels. Ils font des connaissances, organisent des réseaux . Certains élus deviennent de véritables directeurs, de véritables chefs de service, ils gèrent les budgets, passent des commandes à la place des personnels habilités.
La proposition d'installer des ' Jury Citoyens' me paraît intéressante. Cette présence éviterait d'attendre la fin du mandat pour sanctionner une politique qui aurait failli.
Juste une observation dans le BTP au plan local il n'y à qu'une seule entreprise ?
Revenons à l'article. Mr Gautreau n'est certes pas très connu, mais il ne demande certainement qu'à l'être. Dans le système à la française la politique est le fait des élus qui détermine celle-ci. Sa mise en place et son application est le fait des fonctionnaires. Pour une majorité des français un élu ce n'est pas quelqu'un que l'on doit voir tous les jours à la TV ou à la une des journaux ou bien à chaque page des publications locales. L'important pour le citoyen c'est de trouver et de ressentir du bien être sur un territoire. Ce bien être passe par la défense au quotidien de l'Intérêt Général. C'est cela la réussite d'un élu et d'une politique.


 Commentaire n° 4027
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/13 à 14:51 par Coffee
 Entièrement d'accord avec POLIVERR.Depuis le temps que ça dure.Cela n'empêchera pas les gens de voter connement pour eux.

 Commentaire n° 4026
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/13 à 10:17 par POLIVERR
 Encore un bien pourri ! Mais on le savait depuis longtemps.
Estrosi aussi sur la sellette, mais on le savait depuis longtemps.
Cahuzac, évidemment, mais on le savait depuis longtemps.

...

On avait de fortes suspicions de magouilles pour de très nombreux élus.
Mais on continue connement à voter pour eux.

Ne faisons pas alors les vierges effarouchées.

Il faudra bientôt ajouter à cette liste une partie des maires des villes de plus
de 10000 habitants.

700 députés, sénateurs contrôlés, c'est un début !

Mais ce qui ruine aussi le pouvoir d'achat des français, ce sont des milliers de
maires incompétents mais surtout truands (ceux qui on fait plusieurs mandats) qui
usent et abusent des taxes locales pour leurs petites et coûteuses lubies, mais
aussi malheureusement pour leurs intérêts personnels et pour développer le
patrimoine de leurs chères petites têtes blondes.

Car ne nous y trompons pas : ce n'est pas le patrimoine de l'élu seul qu'il faudra
contrôler, mais celui de toute la petite smala qui gravite dans la cour de l'élu :
la famille, les proches, les amis notables qui profitent des largesses du pouvoir
d'un maire. Afficher un patrimoine de l'élu est un début de loi, mais il sera
tellement facile de la contourner que cette loi est déjà caduque.

C'est un contrôle financier et moral des décisions de l'élu qu'il faut mettre en
place par un panel éclectique d'habitants bénévoles de la commune.


 Commentaire n° 4025
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/13 à 09:35 par Dupont la joie
 Oups ... correctif !
J'ai écrit:
Toute ressemblance avec des personnages ou des situations réelles locale est purement fortuite
Il vaut mieux écrire après relecture:
Toute ressemblance avec des personnages ou des situations réelles locale serait purement fortuite


 Commentaire n° 4024
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/13 à 09:30 par jean marc
 Bonjour,
Non DLJ, ce n'est pas hors sujet, nous sommes au contraire en plein dedans.
Les premiers complices de ces magouilles qui sortent comme pâquerettes au printemps, sont les électeurs léthargiques ou trop paresseux pour se poser des questions.
Merci pour le documment que vous nous communiquez.
Balkany, non, ça n'est pas possible, pas lui.
Du reste il a un témoin de sa droiture , de son honnêteté, SA FEMME.
Elle en porte témoignage chez les guignols de l'info... ;-))) lol
Nous avons affaire à une sacrée bande de comédiens dans le 92, et leur force c'est de se coopter, de se promouvoir et surtout de se couvrir quand le climat se gâte. Mais, ailleurs que dans le 92? Dans le Nord, dans le midi... rien à redire?
Vous avez raison,il faut insister sur le fait que tout ce qui est mis en exergue dans l'article précité serait impensable ici, du reste, je ne sais même pas pourquoi on se sent obligé de l'écrire.
Méfions nous des sycophantes aux longues oreillles et à la langue fourchue... re lol.


 Commentaire n° 4023
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/13 à 08:54 par Dupont la joie
 (désolé hors sujet - Toute ressemblance avec des personnages ou des situations réelles locale est purement fortuite ... ça se passe 'peut être comme çà dans le neuf deux', mais pas ici)

Au cœur des 'affaires' du 92 - Avril 2013 / JDD

http://www.lejdd.fr/Politique/Actualite/Le-livre-qui-evoque-les-affaires-du-92-602350

Les Hauts-de-Seine, département le plus corrompu de France? Dans 92 Connection, à paraître vendredi (Nouveau monde éditions), deux spécialistes de la lutte anticorruption font l'inventaire des affaires politico-financières qui ont agité ces quarante dernières années le deuxième département le plus riche du pays. Et en plein cœur de la Sarkozie, l'ombre de l'ancien président plane tout au long de l'ouvrage.

Marchés truqués , emplois et salaires fictifs, fraude et évasion fiscale, clientélisme, arnaques, montages financiers… Noël Pons, ancien fonctionnaire à la Direction générale des impôts, et Jean-Paul Philippe, ancien responsable de la brigade anticorruption de la police judiciaire, dressent un constat sans nuances. Dans leur livre, l'intérêt général ne semble pas être la première préoccupation d'une 'oligarchie' qui s'est accaparée tous les niveaux de pouvoir d'un département, présenté ici comme un 'laboratoire' où sont testées toutes 'les manipulations possibles'.
'Pasqua avait tout compris avant les autres'

De l'affaire des HLM des Hauts-de-Seine à l'affaire Elf/Thinet, en passant par celle dite du '1% logement', les auteurs établissent un guide afin 'd'identifier la méthode, les outils et les leurres'. Il y a d'abord la mise en place d'un 'système' à partir des années 1970 par celui qui prend dans ces pages les airs d'un parrain, Charles Pasqua, l'homme qui 'avait tout compris avant les autres'. A ses côtés figuraient les 'Pasqua boys', jeunes ambitieux toujours aux affaires aujourd'hui : le couple 'ravageur' formé par les Balkany, à la tête de la ville de Levallois-Perret renommée pour l'occasion 'Balkanyland', André Santini, homme fort d'Issy-les-Moulineaux depuis 33 ans, Patrick Devedjian, qui a repris le Conseil général en 2007. Et puis Nicolas Sarkozy, le disciple qui a rapidement trahi 'le souverain' en prenant la mairie de Neuilly-sur-Seine, première marche vers l'Elysée.

Dès le départ, Noël Pons et Jean-Paul Philippe soulignent d'eux-mêmes 'l'ancienneté des enquêtes'. Relèvent-elles pour autant des pratiques d'un autre âge? Bien au contraire, assurent-ils : 'Les principes de gestion sont duplicables à l'infini.' Plus encore, 'la stratégie de prédation du 92' semble avoir encore de beaux jours devant elle. L'actualité sonne parfois comme une piqûre de rappel. Début 2013, Charles Pasqua et André Santini ont ainsi été condamnés en première instance à des peines de deux ans de prison avec sursis dans l'affaire de la Fondation Hamon, concernant un système de facturation pour un musée n'ayant jamais vu le jour. Et puis il y a l'affaire Bettencourt, plus récente et qui se déroule au cœur de Neuilly, dont l'instruction vient de se clore sur une mise en examen de Nicolas Sarkozy. Quant aux autres scandales politico-judiciaires qui ont secoué la France ces dernières années - Tapie-Lagarde, Karachi, Mediator -, ils sont également passés au prisme du petit territoire francilien.
Connivence, corruption, conflit d'intérêts

92 Connection ne fait pas de révélation fracassante, mais présente un travail très documenté qui tente de disséquer le 'microcosme alto-séquanais', au sein duquel personne n'est épargné. Du début à la fin, on y voit l'affairisme, décrite comme pratique banale du pouvoir, et le népotisme, symbolisé par le parachutage raté de Jean Sarkozy à l'Epad, ce 'bateau ivre'. On y retrouve la connivence, la corruption ('quasi mafieuse', iront jusqu'à dire les auteurs) et les conflits d'intérêts. Soit 'le triple C' que pourrait accorder au département une agence de notation éthique, imaginée par les auteurs.

Pourquoi les Hauts-de-Seine? 'Le tableau que nous avons tracé (…) met en évidence les caractéristiques d'une situation largement partagée en France, même si elle est particulièrement prégnante dans le 92.' Le département n'a d'ailleurs rien à envier à son voisin parisien, sur lequel les auteurs s'étendent aussi. Les dix-huit ans de gestion chiraquienne y sont évoqués. Jacques Chirac, 'clientéliste chevronné' et auteur pendant toute cette période d'une 'véritable leçon de manipulations des comptes' de la capitale, apparaît comme une référence pour les experts anti-corruption.

Les auteurs se situent plus en observateurs qu'en acteurs de ces affaires, même s'ils ont enquêté sur une partie d'entre elles. En faisant régulièrement contraster le sérieux de leur propos avec l'ironie, ils portent aussi un regard amer sur la justice. Son inertie, voire sa capacité d'obstruction, est régulièrement soulevée. Son adaptation à la nouvelle 'délinquance économique' est questionnée. Le sentiment d'impunité que peuvent avoir les acteurs politiques est mis en cause. 'Peut-être sommes-nous encore trop naïfs…', avancent même Noël Pons et Jean-Paul Philippe. Alors que la gauche au pouvoir depuis un an vient de connaître son premier scandale politique, un sondage CSA indiquait la semaine dernière que 55% des Français jugent les hommes et les femmes politiques corrompus. Assurément, 92 Connection semble aller dans leur sens.

92 Connection - les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption?, Noël Pons et Jean-Paul Philippe, Nouveau monde éditions, 299 p., 19,90 €.


 Commentaire n° 4022
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/13 à 21:59 par Dupont la joie
 bientôt dans le 44 ?
Le livre qui inquiete les notables du 92
Vu dans le JDD édition du 14 avril 2013


 Commentaire n° 4021
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/13 à 10:05 par jean marc
 Bonjour,
Le gros problème ici comme ailleurs c'est de savoir si des élus ont tiré des profits personnels (ou pour le compte d'autrui) lors d'attribution de marchés publics ou lors de modification du PLU, par exemple.
Vous avez entièrement raison, que trop raison hélas.
Mais comment dénicher les complicités, les intérêts croisés et partagés,les 'couvertures' légales...les ramifications multiples , les labyrinthes savamment implantés..
L'affaire Cahuzac en est un exemple imparfait car incomplet.Qui savait?? Qui pouvait savoir?
Où est et qui détient la cagnotte si cagnotte il y a ?

C'est ce qui fait sourire narquoisement aujourd'hui les commentateurs politiques bavardant en experts,comme toujours, sur les déclarations de patrimoine des ministres. L'un deux (ministre) n'a pratiquement rien sur son compte courant....C'est troublant. ;-)
Il reste à démontrer les magouilles , rien n'est moins évident.
Il fut avancé un temps que les ronds-points servaient à alimenter les partis politiques, allez le prouver...il fut avancé 3% du montant des travaux ...
Il est dit aujourd'hui par les mauvaises langues, que ce sont les dos-d'âne qui prolifèrent sur nos routes,qui prennent le relais, allez le prouver....
On ne peut quand même pas voir le mal partout.
Il ne s'agit pas en l'espèce d'enrichissement personnel, OK,bien noté.
Il faut chercher ailleurs.

Attention,attention à la diffamation rampante.Je m'y refuse!!
(enfin on ne pense pas toujours qu'un employé de banque remercié dans une banque genevoise - ou ailleurs - peut emporter avec lui tout un listing de gens célèbres).
J'en rêve, et pourquoi pas un/e ami/e éconduit/e?? Hum?
C'est compliqué la Vérité, elle s'agrippe au fond du puits, la peur de se noyer nous rend prudents.Et puis ça n'est pas notre Job.Je laisse pour ma part la mission à la DCRI et à ses cousines.
Je suis un gagne-petit, je commence par le commencement. Ensuite on enfonce le clou.


 Commentaire n° 4019
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/13 à 10:00 par Liberté Egalité Fraternité
 A propos d'un député ou sénateur battu, celui-ci va toucher durant 5 à 6 années une indemnité conséquente sans avoir les frais liés à son mandat (représentation - attachés et permanences parlementaires- etc. ). Pendant cette période, il se refait une santé au frais du contribuable et se prépare à la prochaine échéance électorale. En tant qu' ex parlementaire, s'il atteint 60 ans il va toucher pour un premier mandat environ 2500 € de retraite. Etant élu au plan local il bénéficie d'une indemnité de maire ou de président d'une com/com. N'oublions pas que l'élu en question à du avoir une activité professionnelle et donc bénéficiera d'une retraite. Elle est pas belle la vie.....
Quant un salarié est mis au chômage, il ne bénéficie pas de 5 années d'indemnités pour se refaire la pilule....
Ce système doit être revu, allons messieurs les parlementaires de tous bords un peu de courage, vous devez par solidarité participer aux efforts qui sont demandés à vos électeurs. Il y a dans votre domaine des économies certaines à réaliser.
On attend avec impatience une loi qui doit réduire ces indemnités et avantages ainsi que le nombre de mandats et leur durée.Ainsi un renouvellement de la classe politique s'effectuera, la politique ne sera plus 'une profession' mais une mission réalisée sous serment, limitée dans le temps avec pour objectif de servir l'intérêt général.
Les frais liés au mandat seront pris en charge et remboursés sur présentation de justificatifs. L'élu touchera durant son mandat le salaire qui était le sien avant d'être élu.
Ainsi au Parlement ont trouvera peut être un peu moins de médecins, de vétérinaires, d'avocats, de professions libérales et plus de citoyens d'origine modeste.


 Commentaire n° 4018
 
 
 
 
 
Commentaire du 16/04/13 à 15:47 par jean marc
 Bonsoir Dupont,
Vous devriez aller poster sur 'Contribuables associés'
Il y a longtemps que je suis abonné à cette revue et croyez moi, tous les problèmes que je soulignais précédemment, ce sont eux qui me les ont fait découvrir.Eux-mêmes ont l'impression de parler (d'imprimer)dans le vide.
C'est quoi la fraude? Elle commence où?
Effectivement il n'y a pas fraude à proprement dit dans ce que je dénonce ici,je me garde bien d'extrapoler, il y a manque de transparence. La transparence justement, avez vous remarqué la place qu'elle prend à la Chambre depuis une certaine affaire? combien elle est commentée dans la presse de tous bords.
On doit commencer à s'en inquiéter quand? Quand on découvre quelques faux-pas,quelques égarements de nos édiles?
Le député Dosière tient le raisonnement que je rapportais ci-dessous et ce député commence à faire école dans les rangs de l'assemblée. Il faut écouter les débats télévisés ou à la radio.
Nous devons aider ces hommes soucieux de nous redonner confiance dans les élus .
Souvenez vous de ce député (pas le nôtre) qui fier comme Artaban claironnait devant les journalistes: < Les frais de débours qui me sont alloués, j'en fais ce que je veux, ça ne regarde personne, c'est la loi>.Chapeau l'artiste!
Il est question justement de revisiter la loi et de la modifier.(par eux, ça n'est pas gagné)
Voyez vous, je vais être franc, si j'étais député, j'utiliserais pourquoi pas ces € pour soigner les copains en vue de ma réélection et le reste je me le mettrais de côté; l'avenir est si incertain de nos jours.. (je n'ai pas dit 'à gauche') ;-)
Je n'interviens pas que sur i.pornic, non, non, je milite ailleurs.
Ras la casquette: la commune, la communauté de communes, le département, la région, le Parlement national, le Parlement européen, Bruxelles.... ça n'est pas moi qui l'affirme, personne ne sait plus qui fait quoi.
ON FAIT CONFIANCE. ou on se pose des questions....


 Commentaire n° 4017
 
 
 
 
 
Commentaire du 16/04/13 à 14:38 par Dupont la joie
 Jean Marc permettez moi de vous dire que vous vous trompez de sujet.
Vous devriez aller poster sur 'Contribuables associés' ou forums similaires, après tout les politiques observent la loi dans leur très grande majorité. Si la loi est mal faite c'est autre chose.

Le gros problème ici comme ailleurs c'est de savoir si des élus ont tiré des
profits personnels (ou pour le compte d'autrui) lors d'attribution de marchés publics ou lors de modification du PLU, par exemple.
Les scandales politiques qui éclatent maintenant ou éclateront dans l'avenir (comme dans le passé, en France ou dans un autre pays, à droite comme à gauche) nous prouvent qu'il y a toujours des combines pour frauder, sans se faire coincer (enfin on ne pense pas toujours qu'un employé de banque remercié dans une banque genevoise - ou ailleurs - peut emporter avec lui tout un listing de gens célèbres).

Si (et je dis bien 'SI') il y a 'malversations' sur certains contrats, les pots de vins sont sans doute ENORMEMENT supérieurs à une simple dépense Gijon Pornic en voiture de loc.

C'est là que toute opposition devrait faire son travail, enfin rejoignez les si vous voulez.


 Commentaire n° 4016
 
 
 
 
 
Commentaire du 16/04/13 à 09:57 par jean mard
 Bonjour,
Je ne corrige plus mes fautes d'orthographe. Pas le temps.
Autre chose: Est-il permis de poser la perfide question suivante à nos élus députés, à savoir: qu'avez vous fait et que faites vous aujourd'hui des sommes allouées par le gouvernement au titre du fond de réserve parlementaire: 150 000 €/an/député et sénateur ?
Ne serait-il pas normal que le contribuable soit informé des choix opérés par ces donnateurs relais? Relais car en final c'est nous qui payons.
Peut-on sans craindre les foudres de la justice poser également la même question concernant les~6000 €/mois de déboursés divers qui leur sont accordés sans contrôle ni justifications?
C'est incroyable quand même, nous sommes ponctionnés comme nulle part ailleurs (prélèvements obligatoires + + + ) mais la destination de ces sommes restent volontairement opaques au quidam comme moi et peut-être quelques autres. Vous le savez vous? d'où?
Et ce sont ces mêmes personnes qui seraient chargées de nous aider à combler les déficits en réduisant leur train de vie (de députés).Tu parles Charles..

• « Tout impôt inutile est une atteinte contre la propriété, d'autant plus odieuse qu'elle s'exécute avec toute la solennité de la loi, d'autant plus révoltante que c'est le riche qui l'exerce contre le pauvre, l'autorité en armes contre l'individu désarmé. »
J'ajoute du même auteur:
• « A chaque fois que le gouvernement tente de gérer nos affaires, cela coûte plus, et les résultats sont pires que si nous nous en étions occupés par nous-mêmes. »
Benjamin Constant.


 Commentaire n° 4015
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/13 à 10:36 par jean marc
 Et moi qui insistait lourdement pour savoir qui avait payé la location de voiture à Gijon...


Estrosi utilise à Paris voiture et chauffeur de Nice, selon Le Canard Enchaîné

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, utilise à Paris une voiture de fonction de sa municipalité et fait venir deux jours par semaine un chauffeur depuis la Côte d'Azur, affirme le Canard Enchaîné

Dans un communiqué publié mardi soir, la ville de Nice et la communauté urbaine Nice-Côte d'Azur disent que 'les informations publiées' dans l'hebdomadaire satirique 'ne sont en aucun cas des révélations puisqu'elles sont dans le domaine public et n'ont jamais été dissimulées par qui que ce soit.

M. Estrosi fait 'acheminer un chauffeur de sa mairie de Nice pour qu'il le trimballe dans les rues de Paris les jours de session parlementaire'. Le chauffeur vient en avion 'le mardi en fin de matinée' et repart pour la Côte d'Azur 'le mercredi en fin de soirée'.

Le coût hebdomadaire 'pour la commune de Nice' est estimé par l'hebdomadaire à 'plus de 500 euros de billets d'avion auxquels s'ajoutent les repas du chauffeur et quelque 70 euros pour la nuit d'hôtel'.

Parmi les 'erreurs factuelles' citées par les services de M. Estrosi, le communiqué indique qu''aucune voiture n'a disparu dans le parc automobile de Nice: la C6 évoquée a été rendue au concessionnaire il y a plusieurs semaines pour un véhicule inférieur en gamme (C5)'.


Quand le maire de Nice et président de la Communauté urbaine de Nice-Côte d'Azur est à Paris et qu'il se déplace dans le cadre de ses fonctions municipales ou communautaires (Congrès des maires, Jeux de la Francophonie, événements parisiens parrainés par la ville de Nice, réunions sur le financement de la nouvelle ligne de tramway, sur la construction du grand stade, sur le centre aquatique, sur le Musée national des Sports, sur le réseau autoroutier d'Escota, sur la LGV, sur la nouvelle ligne haute tension...), il utilise une voiture de location (308 Peugeot) conduite par un agent mutualisé, légitime à intervenir pour les deux collectivités', peut-on également lire.

'Cette pratique est conforme à la légalité et aux usages pour une ville de plus de 300.000 habitants', souligne encore le communiqué.


 Commentaire n° 4014
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/04/13 à 21:08 par languedepu
 Salut,

Quand je lis certain ca me remonte le moral, car je vois que le monde des
Bisounours existe toujours.... La place est bonne et rapporte bien....
A+


 Commentaire n° 3962
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/04/13 à 17:03 par Coffee
 albator, vous n'avez rien compris de la politique du FN, relisez ( si vous les avez déjà lus ?) les projets de Marine Le Pen et du Front National. De toutes façons on sait de quel coté vous êtes. Depuis de nombreuses années les idées du Front National sont copiées autant à gauche qu'à droite.A Pornic , nous avons vu ce que cela donnait avec les législatives.

 Commentaire n° 3961
 
 
 
 
 
Commentaire du 31/03/13 à 09:32 par albator
 allez coffee, une liste avec le FN à Pornic, comme çà on verra ce que vous proposez...mais au fait un FN qui pense à gauche, je n'y comprends plus rien ...

 Commentaire n° 3958
 
 
 
 
 
Commentaire du 30/03/13 à 12:23 par Coffee
 Moi aussi j'espère que ce sera la chute, il a trop méprisé les catégories les plus faibles et fait trop de mal aux gens.Trop hautain vis à vis des admnistrés.Place au changement pour que les contribuables et les commerçants soufflent un peu.J'espère aussi qu'il y aura d'autres listes à se présenter.Je croise les doigts.

 Commentaire n° 3954
 
 
 
 
 
Commentaire du 30/03/13 à 01:27 par Lilas
 En bon professionnel de la politique bien sûr qu'il se représente. Et bien sûr qu'il y croit....
j'espère que pour lui plus sera la chute. trop de mépris trop de bêtise.....


 Commentaire n° 3953
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 23:15 par Daniel
 Oui, je confirme, dans le presse océan de jeudi, il est précisé que le maire de
pornic se représente.


 Commentaire n° 3952
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 18:17 par On ne nous dit pas tout
 Sauf erreur de ma part dans Presse Océan du 28/03/2013 il y a un encart central intitulé que fait votre maire en 2014 ?

Pour PORNIC Philippe BOENNEC est indiqué avec la mention 'se représente' il est également indiqué 'sans étiquette' Quid de l'UMP ?

Pour le reste JMB cherche vraisemblablement à imposer un dictat à PB, qui semble affaibli et en minorité au sein même de sa majorité municipale. Quels en sont les enjeux ?

Une liste à DROITE, une liste à GAUCHE et pourquoi pas une troisième liste au CENTRE ?


 Commentaire n° 3951
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 17:01 par Quidam
 Pour avoir assisté à une récente réunion de quartier au Clion animée par les
élus de l'opposition et par Philippe Gautreau en particuliers, j'ai pu me faire
une petite opinion sur le personnage.

Philippe Gautreau affiche un discours d'une intelligence pragmatique évidente
dans lequel l'homme donc le pornicais trouve une place centrale.L'humanisme n'est
pas chez lui( pas comme chez un autre...) une simple façade artificielle et
opportuniste. Sa réflexion sur le Pornic de demain va visiblement vers la
recherche d'une réelle amélioration, au quotidien ,des conditions de vie de nos
concitoyens.

Il est certainement capable, par exemple, de concilier l’intérêt général et la
grotesque pression immobilière qui déferle sur notre commune depuis quelques
temps.
Ses propos sur sa façon d'envisager la concertation,la transparence,la
probité,le partage des compétences dans la gestion politique de la commune sont en
opposition totale avec la pratique actuelle de la municipalité en place.

Bonne chance.


 Commentaire n° 3950
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 16:53 par Bordeau Chesnel
 Quelqu'un peut-il confirmer que la future ex majorité municipale gère ses rumeurs
et ses intox comme elle gère notre ville?


 Commentaire n° 3949
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 16:41 par Bordeau Chesnel
 Quelqu'un peut-il confirmer que M. Brard a OFFICIEUSEMENT lancé sa campagne pour
les prochaines municipales?


 Commentaire n° 3948
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 16:01 par Pornicais
 A Bordeau Chesnel pour l'instant il n'y a rien dans les journaux calme plat peut être fait il durer le suspens? Comme certainement d'autres candidats potentiels, attendons de voir avant de se lancer dans d'éventuelles suppositions ou paris ou critiques Suspens.......

 Commentaire n° 3947
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 13:36 par Bordeau Chesnel
 Quelqu'un peut-il confirmer que M. Boënnec a OFFICIELLEMENT annoncé sa candidature
aux prochaines municipales?


 Commentaire n° 3946
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 12:05 par Electrice
 Bonjour StB

La gestion du budget soit!ne peut pas être gérée par une seule personne, mais par une équipe c'est là ou le bas blesse avec le maire actuel il est tout seul à gérer le budget de la commune et on voit bien le résultat comme beaucoup de Pornicais ras le bol des palmiers, ras le bol des travaux effectuées par rafistolage, ras le bol que nos enfants ne puissent pas se loger à Pornic et soient obligés de partir de leur ville, ras le bol que nos commerçants de proximité ferment
Et puis il me semble que Mr Gautreau n'ait pas d'étiquette politique alors les comparaisons avec Hollande ????
Ras le Bol d'une gestion de Monarque


 Commentaire n° 3945
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 11:31 par Shadock
 Certes, nous ne connaissons pas encore Monsieur Gautreau.
Mais nous connaissons Monsieur Boennec depuis si longtemps que nous avons oublié qu'un maire n'est pas un monarque absolu.
Et nous sommes nombreux à nous étrangler de rage en comptant les palmiers en pot, les arbres arrachés et les PAVÉS DE MARBRE SUR NOS PLAGES!


 Commentaire n° 3943
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 10:57 par Coffee
 Non, Stb , Je suis FN depuis longtemps et le maire en place nous a passé de la pommade il y a peu de temps!Ce qui ne lui a pas réussi.

 Commentaire n° 3941
 
 
 
 
 
Commentaire du 29/03/13 à 10:36 par StB
 à Coffee-Mélenchon : une mairie comme celle de Pornic ne peut pas être mise entre
toutes les mains. La gestion d'un budget d'une ville de 15000 habitants ne peut
pas être confiée à quelqu'un qui n'a pas fourbi ses armes quelque part avant. Or,
il me semble que ce Monsieur Gautreau n'a aucune expérience politique, ni
administrative, ni économique. Il serait dangereux de lui donner les clés de la
ville. Mais je ne m'inquiète pas pour la suite...


 Commentaire n° 3940
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/03/13 à 20:43 par Bof
 Oui, comment voulez vous que quelqu'un de quasi inconnu lutte à armes égales avec Boennec. C'est perdu d'avance surtout avec les 31% de François Hollande.

 Commentaire n° 3937
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/03/13 à 18:43 par Coffee
 J'oubliais, sans être devin et vu le ras le bol de beaucoup de Pornicais, la veste est proche.

 Commentaire n° 3936
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/03/13 à 18:39 par Coffee
 Commentaires très bas de la part d'oiseaux des mers et de lalanguedepu. Doivent très proche des comédiens en place , ceux qui croient qu'il faut être sorti de la cuisse de Jupiter pour être maire de Pornic. Une honte...

 Commentaire n° 3935
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/03/13 à 16:26 par Electrice
 Décidément sur ce site toujours des critiques

Faut il être d'une certaine catégorie pour s'investir pour sa commune?

Je ne suis pas de ce milieu mais je n'ai pas d'apriori sur les agriculteurs ou sur d'autres métiers l'essentiel est de s'investir et de s'impliquer pour le bien être des Pornicaises et Pornicais

Il ne me semble pas qu'aux dernières cantonales Melle de St Amour et Mr Gautreau aient été ridicules face à Girard?

Quant à lalanguedepu Oui c'est certainement DUR d'être Maire mais quand on a la volonté on peut c'est l'essentiel
Et puis vos vannes sur des terrains agricoles ya mieux .Peut être faites vous partie de ces personnes qui pensent à ce gentre de bricolage?

Sur ce bonne fin d'après midi et défoulez vous bien en attendant de trouver d'autres prouies à démolir sans connaitre , moi j'attends de voir et d'écouter ce que Mr Gautreau nous présentera, tout comme j'attends d'autres futurs candidats pour me faire une iddée
Pourquoi ne vous présentez vous pas Oiseausx des mers et lalanguedepu? Peut être serez vous bien meilleurs que les futurs candidats après tout.


 Commentaire n° 3933
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/03/13 à 07:00 par lalanguedepu
 Hello,
certain on des terres a passer en constructible.....mdrrrrrr
Je connais pas ce monsieur, etre maire c est tres dure...
Allez laissons faire la nature humaine.
A+


 Commentaire n° 3932
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/03/13 à 21:46 par oiseaux des mers
 pour continuer,
un agriculteur avec tout le respect qu'on lui doit, n'a pas encore assez de travail dans son exploitation pour devenir maire d'une ville moyenne..ç'est pas très rassurant tout ça...
ok je suis mauvaise langue...


 Commentaire n° 3931
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/03/13 à 15:42 par Dupont la joie
 pour commencer voici la question qui tue:
'sachant que vous semblez représenter EELV et le PS, quelle est votre position sur ND des Landes ?'


 Commentaire n° 3930
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



 
Plus d'infos et de commentaires dans le dossier « Pornic Municipales 2014 »
 
 
 
 
 
 

Notre partenaire :  Cyril Ouvrard  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   

Cette page a été vue 65580 fois   (2019-08-25 21:03:51   -  1 / 27 / 8986)    + de stats.