retour à www.i-pornic.com
Pornic Municipales 2014 : L'opposition doute toujours du projet de Pasino ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Pornic Municipales 2014 : deux visions de la ville s'affrontent au conseil municipal     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
16/10/2013 - Pornic Municipales 2014 : « Aucun commentaire » sur la démission

(source photo : Ouest-France)
    Auteur / Source : Ouest-France

    Résumé :
      Hélène Clénet, conseillère municipale dans la majorité, a démissionné le 2 septembre. Un mois plus tard, elle a envoyé le courrier qu'elle avait adressé au maire, par mail aux conseillers municipaux. Elle y explique les raisons de sa démission (notre article du mardi 8 octobre), en évoquant notamment un « fonctionnement autocratique ».

      l'intégralité de l'actualité ci-dessous...
     
     
    Voir le dossier « Pornic Municipales 2014 »
     
     
     
     
 
 
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_--Aucun-commentaire-sur-la-demission_44131-avd-20131014-66133933_actuLocale.Htm
 
 
 
 
Commentaire du 26/10/13 à 20:19 par Espoir
 A un électeur presque comblé...

C'est vrai que les chefs d'entreprise ne perçoivent rien des collectivités locales ou de l'état, c'est
bien connu... Toutes les aides reçues du conseil genral conseil regional de l'europe ou de l'etat pour
installer sa PME en foncier, en bâti ou encore en investissements c'est sûrement un mirage...
D'ailleurs les partenairats publics privés en sont un exemple éclairant.

Alors vraiment choisir un chef d'entreprise parce qu'il serait mieux que les autres, n'est vraiment pas
un argument suffisant.

Moi je voterai pour celui qui m'apparaîtra le plus honnête, le plus volontaire pour faire bouger Pornic
au travers d'un programme fait d'innovation pour la commune et ses habitants.


 Commentaire n° 4446
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/10/13 à 18:49 par Un électeur presque comblé
 Ah oui, j'ai oublié de dire que je voterai pour la liste qui promettra pendant sa campagne de baisser de 20 %, dans les 5 prochaines années, le taux des impôts locaux communal et intercommunaux.

C'est possible. Certains y arrivent.

Et je crois bien que seul un candidat qui a été chef d'entreprise peut appréhender le concept et le faire aboutir.

Pas un docteur qui vit grâce à la sécurité sociale de l'état.
Pas un professeur qui est payé par l'état
Pas un agriculteur qui vit en partie aux subventions de l'état

Qui mieux qu'un chef d'entreprise efficace serait capable de tenir la boutique, économiquement parlant. C'est le seul qui marche à l'envers des autres et qui donne de l'argent à l'état au lieu d'en dépendre. C'est donc le mieux placé pour savoir ce que faire des économies implique...

Mais il n'y a pas que des bons chef d'entreprise !

Je ne vise personne. Ce sont juste des idées et des généralités.


 Commentaire n° 4445
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/10/13 à 18:32 par Un électeur comblé
 @Electeur engagé

Plus que jamais 4 listes (plus la myriade de toute petites) !

La disparition (politique) de Dr. Boennec va donner des ailes à tout le monde. Plus besoin d'alliance TSB. Il s'est éliminé de lui-même. Il est sorti par la petite porte préférant le faire maintenant avant de s'exposer à un échec cinglant en mars 2014, pire que l'affront subi en juin 2012.

Mais on eusse aimé qu'il le fît avec honorabilité : à qui veut t'il faire croire que c'était prévu depuis longtemps. Même quand il annonce son départ, il continue à nous prendre pour des imbéciles. Et raconter des conneries il y 3 semaines soi-disant pour préserver la majorité ! Quel grand seigneur !

Et pour mieux enfoncer la majorité 3 semaines après ! Argument totalement irrecevable et infiniment ridicule. One more time ! C'est du Dr. Boennec tout craché.

Allez, bon débarras. L'usure du pouvoir a fait son oeuvre. Et lui a fait son temps.

Mais merci quand même. Il n'y pas eu que du mauvais.

Et avec un comportement en phase avec sa fonction, il serait encore là dans 6 mois et il y aurait moins d'excité sur ce site (à commencer par moi).


Donc, Maintenant, tout est permis ! Et c'est tant mieux.

PEA (Pornic Ensemble Autrement) n'a plus besoin de quiconque pour espérer l'emporter. J'en fait mon favori pour le sprint final. (ce qui ne veut pas dire que je vais voter pour lui).

A moins d'une nouvelle surprise et d'un improbable revirement, JM Brard devrait donc être le nouveau poulain de la majorité actuelle à tendance UMP.

Comme je le pense plus intelligent pour ne pas s'acoquiner ouvertement avec ce qu'on appelle encore l'extrème droite, on devrait avoir une liste FN au premier tour. Mais avec quel candidat ? Il n'y a aucun battage médiatique FNiste sur Pornic. Mais, étant donné le contexte actuel, même un inconnu devrait réaliser un score honorable. Une liste qui servira d'arbitre au second tour.

Ou peut être plus, même !

Car à moins d'un exploit, je suppute une énorme gamelle de JM Brard s'il part seul. Il n'a pas le charisme de son maitre à penser ('son maître à dépenser' diraient les mauvais langues).

Alors, pourquoi pas, un FN au second tour à plus de 10% et une triangulaire FN / BRARD / PEA.

Mais il reste encore une inconnue dans cette équation !

La quatrième phalange !

Celle qui avance à couvert, cachée dans les buissons, prête à bondir et à aller au choc. Les fameux ex-colistiers et quelques nouvelles têtes. Les cerveaux doivent être en train de bouillir. Que fait t-on, doivent t-ils se dire ? une quatrième liste ? Ou un retour aux sources avec un nouvel interlocuteur moins autoritaire, plus souple, mais peut-être trop formaté. Quels ont été les rapports de ces braves gens quand ils travaillaient ensemble à la mairie de Pornic ? A part des rumeurs, je n'en sais pas suffisamment pour m'avancer.

Mais comme PEA s'obstine à proposer une liste de gauche plutôt qu'une liste de pornicais, mon petit doigt me dit que la quatrième liste va surgir et qu'on pourrait même assister à une exceptionnelle quadrangulaire à Pornic des plus incertaines. Un beau merdi... en somme.


En tout cas, le premier objectif étant tatin, je vais prendre le temps de réfléchir à l'avenir de ma ville en y apportant ma modeste contribution, mon petit vote de citoyen enfin dépassionné, pour celui ou celle qui montrera le plus de franchise dans sa démarche.

Vive la république ! Vive la démocratie ! Vive la première baisse des impôts locaux à Pornic fin 2014.


 Commentaire n° 4444
 
 
 
 
 
Commentaire du 25/10/13 à 15:18 par Les yeux dans les yeux
 Il était un petit homme, pirouette, cacahuète...
Il était un petit homme ...
qui avait une drôle de maison
Sa maison est en carton, pirouette, cacahuète...
Sa maison est en carton...
ses escaliers sont en papier...
Le premier qui y montera, pirouette, cacahuète
Le premier qui y montera
se cassera le bout du nez.

Bon courage à ceux qui vont se battre pour la place. Au moins deux d'entre eux
doivent être surpris : pour une fois, ils ont cru ce que disait M. Boënnec qui,
jusqu'à il y a encore une semaine, expliquait 'les yeux les yeux dans les yeux'
que 'Oui, bien évidemment il était candidat'. Le paradoxe du menteur, vous
connaissez? « Cette affirmation est fausse. S'il est vrai que cette phrase est
fausse, alors elle ne peut être vraie,et s'il est faux qu'elle soit vraie, alors
elle ne peut être fausse.' Allez bonne campagne à toutes et à tous. Soyez
intelligents, respectueux et dignes. Et surtout, parlez-nous de cerveau à cerveau
et pas les yeux dans les yeux!


 Commentaire n° 4429
 
 
 
 
 
Commentaire du 25/10/13 à 13:55 par Electeur engagé
 @ Électeur un peu bavard

Alors avec le retrait de la vie politique de Ph Boennec annoncé ce matin,
2,3 listes ?


 Commentaire n° 4428
 
 
 
 
 
Commentaire du 23/10/13 à 19:54 par Ils assument
 La gauche, au pouvoir dans la plupart des collectivités territoriales, et qui détient les pouvoirs exécutif et législatif, est tellement décriée que je trouve honnête, franc et juste qu'une liste de gauche (oserais-je le terme de 'gauche plurielle' qui fut une réelle réussite pour Lionel Jospin)s'assume en tant que telle. Le PS pornicais semble vouloir jouer cartes sur table quitte à perdre son pari, quitte à ne pas conquérir le bastion UMP, quitte à ne pas changer la vie des Pornicais.
Pornic ne vote pas à gauche, Pornic ne voudrait plus de M. Boënnec. Donc Pornic votera pour une liste dont la tête a attendu la défaite aux législatives pour démissionner de son poste d'adjoint. Pour ceux qui auraient oublié, M.Boënnec a déclaré partager des valeurs avec le FN et a demandé le soutien du parti d'extrême-droite (et tant pis si Mme Le Pen m'attaque en justice)entre les 2 tours des dernières législatives, provoquant le tollé chez ses plus fidèles soutiens qui, n'ont pas, pour autant démissionné. UN seul l'a fait. Sauf que, je le rappelle pour démontrer son courage, que cet adjoint a démissionné APRES la défaite. ET PAS ENTRE LES DEUX TOURS, ce qui, pour le coup, aurait été digne.
Le PS et ses compagnons de tempêteS ont choisi l'honnêteté. C'est tout à leur honneur, mais leur défaite probable nous fera une très belle jambe. L'association a choisi sa tête de liste, charmant mais tellement naïf, qui a souri voire ri à tous les traits d'humeurs et d'humour (souvent misogynes) de M.le Maire lors du dernier Conseil municipal. le PS n'est donc pas prêt pas à tout pour gagner la ville. Le PS n'est donc pas prêt à tout pour nous sauver. Qu'en penser? Que nous nous retrouverons au 1er avril avec M Boënnec ou M. Sibiril. A moins qu'une 4e liste, FN ne pointe le bout de son nez avec ses odeurs nauséabondes. A mois qu'une 5e liste, uniquement composée d'anciens élus de la majorité boënecienne-de droite- n'assume et ne revendique son droit d'inventaire!


 Commentaire n° 4423
 
 
 
 
 
Commentaire du 23/10/13 à 16:22 par Claudius44
 Nous sommes à 5 mois des municipales et déjà beaucoup de commentaires défilent sur les futures listes de candidats . C'est une très bonne chose car il faut que les citoyens pornicais prennent en main leur destin et n'hésitent pas à faire connaitre sur ce site quelle gouvernance ils souhaitent pour Pornic et comment revent-ils de Pornic en 2025 ? C'est vrai que les municipalités successives ne les ont pas habitués à s'exprimer sur Pornic, leur ville, là où ils travaillent , là où ils devraient vivre !
Depuis des décennies Pornic a été transformée d'un port de pèche avec ses usines de transformation des produits de la mer, ses pensions de familles et hotels familiaux , ses campings, ses cafés de marins, ses commerces alimentaires de proximité en une station classée livrée d'année en année aux mains de la Finance et aux promoteurs immobiliers . Les petits hotels et cafés ont été remplacés par des banques et des agences immobilières.Les petits commerces par des galeries marchandes sans commune mesure avec la taille et les besoins de la ville,les terres agricoles ont permis la spéculation immobilière pour certains propriétaires.
N'est-il pas temps de dire à Pornic: STOP à LA FINANCE, L'HUMAIN D'ABORD !
Depuis plusieurs échéances électorales la droite pornicaise représentée par son maire député UMP sorti après avoir tendu la main au FN , recule, malgré tout soutenue par La Finance elle va essayer de garder à Pornic ses privilèges.
Aussi seule une liste d'opposition de gauche doit permettre la réappropriation citoyenne du pouvoir local.
Pour cela elle se doit de rassembler des femmes et des hommes venus de tous les horizons de la gauche: des électrices et électeurs de gauche, socialistes, écologistes, front de gauche, syndicalistes, militantes et militants associatifs, citoyens engagés ou non .Il faut des élus qui lutteront contre les inégalités et l'austérité, qui choisiront l'humain, le partage, la solidarité, la démocratie. La municipalité devra construire ses projets avec les citoyennes et avec les citoyens. Elle devra les écouter, les consulter, les associer et leur donner les moyens d'agir et de la controler. Elle devra entendre et respecter la parole de ses habitants.
Tous ensemble , nous ferons le choix de développement des services publics, pour l'emploi , pour l'école, la santé, les transports, la culture, le sport, l'eau, l'énergie avec des tarifs justes et accessibles pour tous. Nous construirons une ville garante de la sécurité des personnes, avec des logements sociaux et des programmes d'accession sociale à la propriété, des loyers et des prix de l'immobilier encadrés pour lutter contre la spéculation. Nous aurons à coeur un développement économique diversifié et durable .
Face à un maire UMP qu'on dit autocrate, une liste de gauche rassembleuse:
pour la justice sociale
pour l'innovation et la solidarité
pour l'égalité
pour la démocratie participative et la citoyenneté,
autour de PHILIPPE GAUTEREAU gagnera le coeur des Pornicaises et des Pornicais .


 Commentaire n° 4422
 
 
 
 
 
Commentaire du 22/10/13 à 20:00 par Un électeur enragé
 @Un électeur engagé.

Obsédé ? Moi ? oui, certainement, car si je ne conteste pas l'ambition de l'engagement municipal de ces rares opposants motivés, j'affirme avec insistance que l'entêtement de PEA à vouloir présenter une liste avec une étiquette PS est la pire des stratégies pour Mars 2014. Dans le sens où cette étiquette risque d'être un obstacle majeur à l'objectif final, à savoir, la chute de l'élu actuel (vous remarquerez que je ne demande pas directement la chute des adjoints ou des conseillers de la majorité).

Je suis désolé, mais il n'y aucune raison censée de prendre le risque de perdre ces prochaines élections en se présentant obtusément avec une étiquette PS.

A t-on besoin d'être socialiste pour améliorer l'état pitoyable des routes à Pornic ?

A t-on besoin d'être socialiste pour développer des crêches à Pornic ?

A t-on besoin d'être socialiste pour respecter les quotas de logements sociaux à Pornic ?

A t-on besoin d'être socialiste pour arrêter de dépenser autant d'argent dans des choses aussi futiles (ria, palmiers, le plus beau bâtiment du monde de la communauté de commune, ...) ?

A t-on besoin d'être socialiste pour être capable de gérer avec probité et transparence les finances d'une ville ?

A t-on besoin d'être socialiste pour dénoncer que le montage de la communauté de communes a eu pour effet l'inverse de ce qui était attendu (la mutualisation des moyens techniques et du personnel(1) : la communauté de communes de Pornic, c'est un bel exemple de synergie négative avec une équation 1 + 1 = 1)

A t-on besoin d'être socialiste pour tenir compte des besoins et des avis de ses administrés sans arrogance et suffisance ?

A t-on besoin d'être socialiste pour dénoncer des montages immobiliers douteux ?

A t-on besoin d'être socialiste pour ne pas se tromper dans la déclaration de ses notes de frais ?

A t-on besoin d'être un adjoint à l'urbaniste socialiste pour empêcher les transformations subites de terres agricoles en terrain constructible ?


et caetera, et caetera, et caetera...

Et pourquoi donc, dans les communes environnantes, la plupart des candidats sortants et des listes d'opposition se présentent t-ils sans étiquette ? Ces candidats seraient t-ils plus idiots que les candidats pornicais ? Pornic aurait t-elle la prétention d'être devenue une si grande ville qu'il faille absolument politiser le débat avec des directives nationales. Ne pisse t-on pas plus haut qu'on le devrait à Pornic ? Il faut dire qu'on est à bonne école.

Y aurait t'il un enjeu autre que Pornic dans ces élections ? Ne nous refaites pas le coup du député-maire ambitieux et démagogue ! Nous n'en voulons plus ! Ce que nous voulons, c'est une équipe saine qui reparte sur de bonnes bases pour gérer Pornic (et seulement Pornic) pour aider la majorité des pornicais à mieux se sentir et à moins perdre de pouvoir d'achat.


Il est clair que si PEA présente une liste PS et qu'une seconde liste d'opposition se présente sans étiquette et sans pouvoir travailler main dans la main avec PEA, j'y réfléchirai à deux fois avant de choisir PEA.


De plus, j'ai une méfiance extrême sur le résultat final qu'engendrerait une liste qui se présenterait avec une étiquette PS (ou UMP). Je n'ai aucune envie de voir se reproduire les mêmes problèmes avec un boennec socialiste.

Et c'est bien dommage, car pour l'instant, PEA sont les seuls à faire preuve d'un peu de courage face au comportement peu citoyen de l'élu en place.


En résumé, et j'insiste, il n'est pas indispensable que Pornic soit politisée pour être bien gérée. Il suffit juste d'un peu de bon sens et de bonnes volontés, d'où qu'elles viennent.


(1)Google regorge de faits prouvant que les communautés de communes sont des usines à emploi fictif ou de complaisance, consistant à placer la famille ou les amis qu'on n'a pas pu caser dans sa mairie (car plus de possibilités sans prendre de risque). Les communautés de communes sont des montages réalisés par des élus qui souhaitent augmenter leur cheptel d'électeurs et pour se donner un plus d'importance. Rares sont les communautés qui ont entrainé la baisse des impôts locaux théoriquement induites par la mutualisation des moyens et du personnel technique en particulier.


 Commentaire n° 4415
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/13 à 16:53 par Un électeur engagé
 @Un électeur un peu bavard.

Avec vous , les Pornicais ont trouvé à la fois l' Aimé Jacquet des jeux
politiques locaux et le Salvador Dali du pinceau ! Plus bavard que le premier
toutefois et plus surréaliste encore que le second...

Vous êtes un bon peintre, vos couleurs sont agréables,mais vos mélanges de
teintes me donnent parfois la nausée.Certaines couleurs ne sont pas forcément
complémentaires et nuisent à la cohérence d'une équipe. Bref vous nous en faites
voir de toutes les couleurs ...

Toutefois beaucoup de vos arguments sont les miens.Ainsi l'utilisation des
moyens de la commune par le Maire sortant pour faire campagne est scandaleux.Le
contenu du dernier ' Pornic magazine ' à cet égard est manifestement illégal en
période électorale.Je pense que de tels procédés seront sanctionnés le moment
venu.La ville de Pornic est devenue en plus d'un quart de siècle de mandat 'la
chose' du Maire sortant.

Le sentiment de manque de démocratie dans la gestion de la cité,je le partage
avec vous.L'autocratie locale dénoncée par Mme Clenet est bien ,hélas, le mode
de gestion en vigueur à Pornic. La démocratie sera respectée le jour ou les
institutions municipales fonctionneront dans toutes leurs prérogatives et
surtout dans la transparence. La création de commissions extra municipales
associées aux décisions importantes pourrait aussi donner un souffle
supplémentaire à la démocratie locale.

Par contre votre acharnement à reprocher à certains d'appartenir à une
formation politique jusqu’à leur contester l'ambition d'un engagement municipal
tourne à l’obsession .Il se trouve, malheureusement pour vous et vos
objectifs,que les partis politiques hébergent des citoyens intéressés par la
chose publique et plus précisément à l'organisation de la cité ( Politique au
sens noble).C'est même une de leurs raisons d’être.


 Commentaire n° 4413
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/13 à 13:25 par Un électeur un peu bavard
 @Pas matheux pour un sou, c'est normal car ce n'est pas très cartésien.

Je vous explique !

En gros, il devrait y avoir quatre listes principales à Pornic en mars 2014

1 - une liste Pornic Ensemble Autrement plutôt rose/rouge et un peu verdâtre.

2 - une liste non encore déclarée mais que tout le monde attend comme le messie et qu'on espère pas trop teintée (un mélange de pastel rose, orange, vert, violet, bleu clair, bleu vif).

3 - une liste royaliste (l'actuelle majorité) dont on ne sait pas encore si on l'autorisera dans les hautes instances à reprendre une couleur orientée vers le bleue vif, bleu clair ou même bleu très foncée (si elle décide de manger à tous les râteliers)

4 - une liste gris marine (le phénomène de mode)

Plus une tripotée de petites listes plus ou moins insignifiantes constitués de gens convaincus ou illuminés et dont je ne parlerai même pas.


Si ces quatre listes se présentent au premier tour, bien malin sera celui qui peut dire dès maintenant qui en réchappera. Dans cette configuration, il y aura de la casse et des mauvaises (ou bonnes) surprises.

Maintenant, si les listes 1 et 2 s'entendent pour monter une liste commune dès le premier tour, elles seront beaucoup plus fortes réunies pour contrer la liste 3. C'est cela la synergie. La valeur cumulée des deux listes réunies (1+1=3) est supérieure à la valeur cumulée de 2 listes séparées ayant pourtant le même objectif (1+1=2). Pire même, dans notre cas de figure, si les listes 1 et 2 ne s'entendent pas dès le premier tour, on risque d'avoir à résoudre l'équation 1 + 1 = 0 pointé. Les egos de ceux qui n'auront pas voulu s'allier en prendront un sacré coup. Tant pis pour eux (et pour Pornic)

Imaginez une liste commune 1 et 2. Et bien, la liste 3 n'aura pas d'autre alternative que de monter une synergie à son tour avec la liste 4, mais avec une équation encore plus bizzare : (-1) + (-1) = -3.

Et le positif ne l'emporte pas toujours sur le négatif.

Il ne faut pas douter que, cette fois-ci, cette synergie négative se fera certainement de façon implicite, Margueuuuurite ayant déjà donnée son accord la dernière fois et Philippe devant théoriquement réfléchir à deux fois avant de refaire la même connerie, à savoir l'ouvrir bêtement entre deux tours, imbu et sûr de son fait.

Donc, sans cette synergie, on risque d'avoir, par exemple, les listes 1 et 4 présentes au second tour au grand dam de la liste 3, puisque certains démagogues de droite clament haut et fort que le PS favorise l'émergence du FN. J'avais pourtant toujours crû que c'était leur incapacité à proposer une alternative viable aux français qui favorisaient l'émergence du FN. Ah, je me suis bien trompé alors.

Bon, allez, j'arrête de me contredire en ramenant les résultats des élections municipales de Pornic à des élections seulement politiques, tout ce qui m'horripile. Mais que voulez-vous, tout le monde ne raisonne pas comme moi et il y en a qui voteront pour une liste parce qu'elle est encartée, et non pas pour sa 'politique' locale. Par principe et sans trop savoir pourquoi. J'espère cependant que ces électeurs seront minoritaires car ils ne feront pas avancer les choses à Pornic et s'en mordront les doigts, comme après chaque élection-girouette.


Vous l'aurez compris : la synergie de la liste 1+2 a ma faveur, saupoudrée, pourquoi pas, de quelques défections les plus efficaces et honnêtes de la liste 3. Une liste de consensus, en dehors des considérations politiques nationales, est ce qu'il faut de mieux pour Pornic sur la durée.


 Commentaire n° 4412
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/13 à 12:18 par Pas matheux pour un sou
 @ Un électeur en panne

j'avoue ne pas comprendre que veux dire 1 + 1 = 3 ?

expliquez moi


 Commentaire n° 4411
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/13 à 11:17 par Un électeur en panne
 Non, Madame Chiron, vous n'êtes pas ici dans la cour (de récré) de l'assemblée nationale, de Matignon ou de l'Elysée. Vous êtes à Pornic. L'opposition peut être tout autre chose que politique. Vous voulez en faire une affaire politique. Vous avez tort.

L'opposition à Pornic (et dans beaucoup d'autres villes) doit être d'abord une opposition au comportement d'une personne, pas à sa politique (politique qui n'existe pas, sauf pendant les campagnes électorales). Ce n'est pas de la politique que de dépenser des sommes astronomiques dans l'amélioration purement ostentatoire de Pornic en oubliant le reste et sans tenir compte des ressources de la population : c'est du potentat !

Vous vous dites ouvert à tous les courants, mais quand on lit la composition de votre bureau, que voit t-on : des gens affiliés au PS ou à l'ex-PC. Laissez moi douter des bonnes intentions de votre groupe. Il y aurait des représentants non encartés que vous en seriez plus crédibles.

J'ai toujours prôné le bon-sens collectif : la politique est ensuite une affaire de personnes qui veulent le pouvoir et faire carrière sur le dos des français, ou encore de personnes investies mais qui ne peuvent agir indépendamment sans suivre un courant national souvent en désaccord avec leur convictions personnelles, mais, surtout, rarement adapté à la situation locale. C'est, éventuellement, le rôle des députés de faire de la politique, mais pas celui de petits maires de petites communes comme la nôtre : c'est leur donner beaucoup trop d'importance.

Je vais vous dire : si on pouvait se passer de maire, on n'en serait pas là à Pornic (ou ailleurs). Je préférerai voir une équipe à la tête d'une ville comme Pornic , une équipe dont chaque membre dispose d'un domaine de responsabilités et de compétences. Et pour éviter de transformer une mairie unique en un foultitude de petites services omnipotents, il faut un organisme de contrôle participatif pour contrôler et viser les projets envisagés et les décisions finales.
On dispose d'un tel organisme au niveau national, pourquoi pas localement : une commission municipale bénévole constitué de pornicais de tout âge, de tout horizon et si possible en partie apolitique (non encarté), une commission qui serait un mélange de cour des comptes et de conseil des sages et qui, surtout, interviendrait dès le début des projets, et pas lors d'une réunion finale, lors d'une parodie truquée de démocratie participative où tout le monde tombe sur le cul et ne sais plus quoi dire.

Ah ! je connais déjà les réaction de certaines personnes à ce modèle de démocratie : 'on ne prendra jamais aucune décision avec cette façon de voir les choses et on n'avancera jamais' ou encore la phrase fétiche 'il y a les faiseux et les taiseux: vous devez appartenir à la deuxième catégorie'.

Mais ces personnes sont souvent celles-là mêmes qui ont fini désavouées... ou même derrière les barreaux. Et la liste est longue... très longue...

L'équation est simple : PLUS(+) de contrôle et de décision par les habitants = MOINS(-) de chefaillons = MOINS(-) de magouilles.

Puisqu'il n'est pas possible de faire autrement actuellement (sans révolution), que proposez-vous, Mesdames, Messieurs de Pornic Ensemble Autrement, pour ramener, la démocratie collective, la transparence, la moralisation de la vie 'politique' à Pornic ?

Et pour en revenir au début de la discussion, Madame Chiron, j'ai toujours du mal à percevoir votre ligne directive :

Allez-vous présenter une liste sous le nom 'Pornic Ensemble Autrement' ?
ou bien
Il y aura t-il uniquement une liste PS (avec les mêmes personnes) ?

Vous me semblez être une personne pleine de bonne volonté, mais la situation ne doit pas être évidente à gérer pour vous, vous qui vous acharnez à dire que Pornic Ensemble Autrement est ouvert à tous.

Il me semble pourtant que le vice-président de votre bureau a été présenté par la presse comme étant la tête de liste du PS à Pornic pour les prochaines municipales . Il me semble me souvenir aussi que votre membre du bureau, chargé de la relation avec les élus, a été à plusieurs reprises tête de liste PS aux élections précédentes. Il me semble aussi que le secrétaire du bureau a été candidat du parti communiste français aux cantonales.

Il me parait donc difficile de faire croire aux Pornicais que Pornic Ensemble Autrement n'est pas encarté à gauche. Et c'est bien là le risque pour vous. A Pornic, on vote surtout à droite et au centre. Par principe. L'étiquette PS risque de faire capoter le sentiment TSB.

D'un autre côté, je me sens presque obligé de vous comprendre : comment mener une campagne municipale d'opposition sans disposer des ressources financières d'un parti national... Ah, C'est tellement plus simple, quand on est dans la majorité de gérer une campagne électorale : il suffit de se servir des moyens et des finances de la ville, directement (quand on a peur de rien et qu'on se croit au dessus de la plèbe) ou indirectement (quand on est plus malin).

C'est dommage, j'ai presque envie de voter pour vous, mais il va falloir être clair. J'ose espérer que le côté encarté n'est que de façade et disparaitra après votre succès aux municipales pour en revenir à l'essentiel : la gestion la plus efficace et la plus équitable possible de Pornic.

Et puis, tout dépendra d'une éventuelle troisième liste.

L'idéal pour les Pornicais serait une synergie : 1 + 1 = 3

Cela nous changera du '-1' actuel.


 Commentaire n° 4410
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/10/13 à 17:15 par Catherine Chiron
 Pour mémoire l'édito que j'avais signé en avril 2011 sur le site Pornic ensemble autrement suite à un article du courrier du Pays de Retz :

Edito d'avril 2011

Soyons clairs et débutons cet édito par le départ de madame Rolland élue jusqu’alors sur la liste d’opposition et qui a choisi de quitter le groupe auquel elle appartenait.
Je précise que l’association « Ensemble Autrement » n'est pas une association socialiste, mais qu'elle fédère des pensées, des opinions, des sensibilités différentes qui ont pour point commun d'être de gauche et d'être en opposition au maire de Pornic qui lui est UMP. Le bureau de l'association en est la preuve.
Quant à vous madame Rolland, qui avez fait un bref passage dans l'association, je n'ai guère le souvenir de vos interventions lors des conseils municipaux.
Je préfère donc vous donner à lire les interventions complètes des conseillers de l’opposition lors du dernier conseil municipal, et en particulier celles qui concernent le PLU , les comptes administratifs et l'assainissement.
Madame Rolland se prétend, je cite le courrier du Pays de Retz « une conseillère municipale sans étiquette qui agit pour sa commune » et elle vote pour les propositions de la majorité sur de tels dossiers, pour mieux les combattre sans doute. . .

L’opposition ne peut être que politique : on n'est pas dans une cour de récréation.

Catherine Chiron


 Commentaire n° 4408
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/10/13 à 15:54 par d'après Jean de la Fontaine
 LE MILAN, LE ROI ET LE CHASSEUR *

À son Altesse Sérénissime,
Monseigneur BOENNEC


Comme les Dieux sont bons, ils veulent que les Rois
Le soient aussi : c'est l'indulgence
Qui fait le plus beau de leurs droits,
Non les douceurs de la vengeance :
Prince, c'est votre avis. On sait que le courroux
S'éteint en votre coeur sitôt qu'on l'y voit naître.
Achille qui du sien ne put se rendre maître,
Fut par là moins Héros que vous.
Ce titre n'appartient qu'à ceux d'entre les hommes
Qui comme en l'âge d'or font cent biens ici-bas.
Peu de Grands sont nés tels en cet âge où nous sommes :
L'univers leur sait gré du mal qu'ils ne font pas.
Loin que vous suiviez ces exemples,
Mille actes généreux vous promettent des temples.
Apollon citoyen de ces augustes lieux
Prétend y célébrer votre nom sur sa lyre.
Je sais qu'on vous attend dans le palais des Dieux:
Un siècle de séjour doit ici vous suffire.
Hymen veut séjourner tout un siècle chez vous.
Puissent ses plaisirs les plus doux
Vous composer les destinées
Par ce temps à peine bornées !
Et la Princesse et vous n'en méritez pas moins.
J'en prends ses charmes pour témoins ;
Pour témoins j'en prends les merveilles
Par qui le Ciel, pour vous prodigue en ses présents,
De qualités qui n'ont qu'en vous seuls leurs pareilles
Voulut orner vos jeunes ans.
Bourbon de son esprit ces grâces assaisonne.
Le Ciel joignit en sa personne
Ce qui sait se faire estimer
A ce qui sait se faire aimer:
Il ne m'appartient pas d'étaler votre joie ;
Je me tais donc, et vais rimer
Ce que fit un oiseau de proie.
Un Milan, de son nid antique possesseur,
Etant pris vif par un Chasseur,
D'en faire au Prince un don cet homme se propose.
La rareté du fait donnait prix à la chose.
L'Oiseau, par le Chasseur humblement présenté,
Si ce conte n'est apocryphe,
Va tout droit imprimer sa griffe
Sur le nez de Sa Majesté.
Quoi! sur le nez du Roi ? Du Roi même en personne.
Il n'avait donc alors ni sceptre ni couronne ?
Quand il en aurait eu, ç'aurait été tout un :
Le nez royal fut pris comme un nez du commun.
Dire des Courtisans les clameurs et la peine
Serait se consumer en efforts impuissants.
Le Roi n'éclata point ; les cris sont indécents
À la Majesté souveraine.
L'Oiseau garda son poste. On ne put seulement
Hâter son départ d'un moment.
Son Maître le rappelle, et crie, et se tourmente,
Lui présente le leurre, et le poing; mais en vain.
On crut que jusqu'au lendemain
Le maudit animal à la serre insolente
Nicherait là malgré le bruit,
Et sur le nez sacré voudrait passer la nuit.
Tâcher de l'en tirer irritait son caprice.
Il quitte enfin le roi qui dit : Laissez aller
Ce Milan et celui qui m'a cru régaler.
Ils se sont acquittés tous deux de leur office,
L'un en Milan, et l'autre en Citoyen des bois :
Pour moi, qui sais comment doivent agir les Rois,
Je les affranchis du supplice.
Et la cour d'admirer. Les Courtisans ravis
Elèvent de tels faits, par eux si mal suivis :
Bien peu, même des Rois, prendraient un tel modèle ;
Et le Veneur l'échappa belle,
Coupable seulement, tant lui que l'animal,
D'ignorer le danger d'approcher trop du maître.
Ils n'avaient appris à connaître
Que les hôtes des bois : était-ce un si grand mal ?
Pilpay fait du Gange arriver l'aventure :
Là, nulle humaine créature
Ne touche aux animaux pour leur sang épancher.
Le roi même ferait scrupule d'y toucher.
Savons-nous, disent-ils, si cet oiseau de proie
N'était point au siège de Troie?
Peut-être y tint-il lieu d'un prince ou d'un héros
Des plus huppés et des plus hauts.
Ce qu'il fut autrefois il pourra l'être encore.
Nous croyons, après Pythagore,
Qu'avec les animaux de forme nous changeons,
Tantôt milans, tantôt pigeons,
Tantôt humains, puis volatiles,
Ayant dans les airs leurs familles.
Comme l'on conte en deux façons
L'accident du Chasseur, voici l'autre manière.
Un certain Fauconnier, ayant pris, ce dit-on,
A la chasse un Milan (ce qui n'arrive guère),
En voulut au Roi faire un don,
Comme de chose singulière.
Ce cas n'arrive pas quelquefois en cent ans.
C'est le 'non plus ultra' de la fauconnerie.
Ce Chasseur perce donc un gros de Courtisans,
Plein de zèle, échauffé, s'il le fut de sa vie.
Par ce parangon des présents
Il croyait sa fortune faite,
Quand l'Animal porte-sonnette,
Sauvage encore, et tout grossier,
Avec ses ongles tout d'acier,
Prend le nez du Chasseur, happe le pauvre sire :
Lui de crier ; chacun de rire.
Monarque et Courtisans. Qui n'eût ri? Quant à moi,
Je n'en eusse quitté ma part pour un empire.
Qu'un pape rie, en bonne foi,
Je ne l'ose assurer, mais je tiendrais un roi
Bien malheureux, s'il n'osait rire :
C'est le plaisir des Dieux. Malgré son noir sourcil,
Jupiter et le Peuple Immortel rit aussi.
Il en fit des éclats, à ce que dit l'Histoire,
Quand Vulcain, clopinant, lui vint donner à boire.
Que le Peuple Immortel se montrât sage ou non,
J'ai changé mon sujet avec juste raison ;
Car, puisqu'il s'agit de morale,
Que nous eût du Chasseur l'aventure fatale
Enseigné de nouveau? L'on a vu de tout temps
Plus de sots fauconniers que de rois indulgents

* Dans le rôle du Roi son altesse Philippe BOENNEC,dans le rôle du milan Jean Michel BRARD, dans le rôle du fauconnier DameIsabeau


 Commentaire n° 4407
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/10/13 à 15:30 par Tapis rouge
 Pomme de reinette et pomme d'api d'api d'api rouge
Pomme de reinette et pomme d'api d'api d'api gris
et si BOËNNEC ne se représente pas aux municipales de 2014... d'api,d'api rouge.
et si l'avènement du dauphin BRARD était proche ... d'api, d'api gris ...
et si BOËNNEC n'en était plus à une contradiction près ....d'api, d'api rouge
et si BRARD le clone pouvait commencer à rentrer les dents... d'api,d'api gris


 Commentaire n° 4405
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/10/13 à 14:31 par Daniel
 L'hémorragie va commencer, les langues vont se délier, les faux-amis vont se retourner. Encore 6 mois avant le changement

 Commentaire n° 4394
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



 
Plus d'infos et de commentaires dans le dossier « Pornic Municipales 2014 »
 
 
 
 
 
 

Notre partenaire :  MassCan  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   

Cette page a été vue 63216 fois   (2019-06-23 13:39:05   -  1 / 496 / 6622)    + de stats.