Début de l'article : C’est pas pour critiquer, mais je trouve que la loi électorale est mal fichue. C’est vrai, tous les Nantais devraient avoir le droit de voter à Pornic ! Enfin, quand je dis tous les Nantais, je me comprends : ceux qui ont les moyens d’avoir une résidence secondaire sur la côte. Vous ne trouvez pas ? Avec tout le blé qu’on vous laisse dès qu’il y a un pauvre rayon de soleil, ce ne serait que justice.»

Fin de l'article : «Non, vous c’est monsieur Boennec qui vous manque. Si tu nous entends, Philippe… Un sacré boute-en-train, celui-là aussi… Le coup de vouloir s’allier avec le FN en 2012, quel canular ! « Le partage des valeurs », qu’il disait… Toujours le mot pour rire, le Boennec ! Du second degré, qu’il disait… Du coup il a paumé la députation, au premier degré. Enfin bon… Tout ça, ce sont vos histoires d’indigènes. Moi, Pornic, La Baule, je m’en fiche : cet été, j’ai réservé à Paris-Plage.»"/>
 retour à www.i-pornic.com
Pornic : Terrain d'entente pour la nouvelle caserne de pompiers ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Un programme riche en animations ce week-end sur la Côte de Jade     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
28/02/2014 - Retour sur la Chronique de PAS DE BLA-BLA

(source photo : etatsetempiresdelalune.blogspot.fr)
    Auteur / Source : etatsetempiresdelalune.blogspot.fr

    Résumé :
      Retour sur La chronique d'Eric Chalmel : "Pas de Blabla" spécial Pornic !


      Début de l'article : C’est pas pour critiquer, mais je trouve que la loi électorale est mal fichue. C’est vrai, tous les Nantais devraient avoir le droit de voter à Pornic ! Enfin, quand je dis tous les Nantais, je me comprends : ceux qui ont les moyens d’avoir une résidence secondaire sur la côte. Vous ne trouvez pas ? Avec tout le blé qu’on vous laisse dès qu’il y a un pauvre rayon de soleil, ce ne serait que justice.»


      Fin de l'article : «Non, vous c’est monsieur Boennec qui vous manque. Si tu nous entends, Philippe… Un sacré boute-en-train, celui-là aussi… Le coup de vouloir s’allier avec le FN en 2012, quel canular ! « Le partage des valeurs », qu’il disait… Toujours le mot pour rire, le Boennec ! Du second degré, qu’il disait… Du coup il a paumé la députation, au premier degré. Enfin bon… Tout ça, ce sont vos histoires d’indigènes. Moi, Pornic, La Baule, je m’en fiche : cet été, j’ai réservé à Paris-Plage.»
     
     
     
     
    Soyez le premier à saisir un commentaire sur cette actualité



Les Etats et Empires de la Lune

Source : http://etatsetempiresdelalune.blogspot.fr/2014/02/telenantes-pas-de-bla-bla-n11.html

Invités : Jean-Michel Brard (sans étiquette, droite), Philippe Gautreau (sans étiquette, gauche) et Charles Sibiril (sans étiquette, centre)

mardi 25 février 2014
TÉLÉNANTES PAS DE BLA-BLA N°11

C’est pas pour critiquer, mais je trouve que la loi électorale est mal fichue. C’est vrai, tous les Nantais devraient avoir le droit de voter à Pornic ! Enfin, quand je dis tous les Nantais, je me comprends : ceux qui ont les moyens d’avoir une résidence secondaire sur la côte. Vous ne trouvez pas ? Avec tout le blé qu’on vous laisse dès qu’il y a un pauvre rayon de soleil, ce ne serait que justice.
Pornic (Vue panoramique)

Et puis nous sommes beaucoup plus nombreux que vous. Vous, vous êtes combien ? Dans les 14 000, chômeurs compris ? Une misère ! Alors que nous autres, on atteint des 50 000 pendant la saison ! « La saison »… Comme s’il n’y en avait qu’une… Excusez-moi, ne le prenez pas mal, mais à Pornic, c’est plutôt vous qui êtes chez nous.

La preuve qu’on est chez nous chez vous : on se conduit comme chez nous !

Qui qui s’agglutine comme des moules sur le port, les quais, dans les campings ? C’est nous, les touristes.

Qui qui ne ramasse pas ses papiers gras sur la plage, ses mégots, ses préservatifs usagés ? C’est nous, les touristes.

Qui qui parle fort sur les terrasses, dans les bistrots, au resto ? C’est encore nous, les touristes.

Qui qui dépense toute sa monnaie au casino, avec des vieilles peaux qui sentent « Sublime Sun de l’Oréal », dont la date de péremption remonte à l’arrivée du train, en 1875 ? C’est toujours nous, les toutous !

Et qui qui nous nique tout notre fric ? Là, c’est vous, les gars de Pornic !

Vous pourriez dire merci, quand même.

Bien sûr, vous, vous avez la peau burinée des vieux marins pêcheurs que vous seriez restés si vous étiez honnêtes. Au lieu de cela, vous faites dans le tourisme. Il n’y a pas de métier plus malhonnête que le tourisme. Demandez donc à Jean Blaise, pour voir. Malhonnêtes et sournois, voilà ce que vous êtes. Cette façon de nous aimer deux à trois mois par an… Mais pour le reste, bernique ! Vous faites semblant de nous aimer, pour notre argent durement gagné à la sueur de nos patrimoines boursiers.

Mais qu’on ne s’avise surtout pas de tourner autour de vos filles, et surtout pas pour les marier ! Une amourette d’été avec la serveuse du Bahia ou du Papagayo, passe encore, ça fait tourner le commerce. Mais pas question de rentrer dans la famille ! Ce n’est plus le droit de la sole, c’est le droit du sangre. Ce qui est ridicule, lorsqu’on vit sur la côte.
Pornic, ses plages enchanteresses

Vous voulez que je vous dise ? Le seul type bien qu’il y ait eu à Pornic, c’était Gilles de Raie, Barbe-Bleue pour les intimes. Après, zéro ! Je préfère aller me balader à Notre-Dame des Landes : eux au moins ils vont bientôt avoir un bel aéroport tout neuf… Alors que vous, à part un vieux golf déplumé…

Et vous encore, c’est rien, du menu fretin, comparé à la vraie canaille, au crime touristique organisé : La Baule.

La Baule ! Si la Baule n’existait pas, faudrait surtout pas l’inventer, ou alors juste pour rire, pour se moquer du pauvre monde. Par politesse du désespoir.

La Baule : capitale mondiale du mocassin à glands - sauf qu’il serait plus juste de dire « de gland ». Son front de mer bétonné cache des générations de familles nantaises qui ne se sont reproduites qu’à la méthode Ogino, toute une époque. Des familles nombreuses qui s’entassent par centaines de milliers plage Benoît et qui ont voté, votent et voteront RPR.

La Baule est un rêve de dictateur africain. Rendez-vous compte de ce prodige urbanistique… Guichard a eu le courage de remplacer une ribambelle de villas d’un autre temps par du béton grand format, tout le long du remblais. Un geste architectural d’une audace inouïe. Magnifique ! Guichard a défiguré La Baule à une époque où la chirurgie esthétique n’avait pas encore ravagé ses électrices. Aujourd’hui elles ressemblent à des turbots mais elles votent toujours RPR. Le charme des vieilles familles d’ici…
La Baule, ses charmantes villas de bord de mer

Vous souvenez-vous d’Olivier Guichard, le baron Guichard ? Maire de La Baule depuis Napoléon III, président de la région des Pays de la Loire. Il nous a quittés trop tôt, il y a tout juste dix ans, à 84 ans, juste avant son procès.

Il avait tenté de s’embaumer lui-même, dans sa nécropole sur l’île de Nantes, au Lalande de Pomerol. C’était une sorte d’artiste. Que dis-je : un performer ! Il nous manque beaucoup.

Ah ! C’était autre chose que Jacques Auxiette ! Avec Guichard, Notre-Dame des Landes serait construit depuis longtemps. Ce n’est pas un Notre-Dame des Landes, ce sont trois, quatre, peut-être cinq aéroports internationaux qu’on aurait dans le coin. Voilà ce que j’appelle un homme d’État, pas comme ce bigorneau de Jean-Marc Ayrault pas fichu de nous bâtir le moindre aérodrome de province dès qu’une poignée de bulots frétillent dans le centre de Nantes… Ah oui, il nous manque, le baron Guichard. Et vous, il vous manque ?

Non, vous c’est monsieur Boennec qui vous manque. Si tu nous entends, Philippe… Un sacré boute-en-train, celui-là aussi… Le coup de vouloir s’allier avec le FN en 2012, quel canular ! « Le partage des valeurs », qu’il disait… Toujours le mot pour rire, le Boennec ! Du second degré, qu’il disait… Du coup il a paumé la députation, au premier degré.

Enfin bon… Tout ça, ce sont vos histoires d’indigènes.

Moi, Pornic, La Baule, je m’en fiche : cet été, j’ai réservé à Paris-Plage.



 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



Notre partenaire :  Le Clos des Mûres  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com