retour à www.i-pornic.com
Loi Littoral : devant la commission des sites, le dossier pornicais a eu chaud ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Très belle galerie photos de Christophe Houdart sur le carnaval de Pornic     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
14/04/2011 - Pornic : Coup de Théatre au conseil municipal : l'opposition s'éclaircit
 
 
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-opposition-municipale-s-eclaircit-_44131-avd-20110411-60261157_actuLocale.Htm
 
 
 
 
Commentaire du 02/05/11 à 12:06 par jean marc
 Bonjour à tous,
Il n'y a pas que l'opposition qui s'éclaircit.
En ce merveilleux 2 mai 2011 nous apprenons le décès du, ô combien regretté comme chacun sait, inventeur de la machine à lessiver le mécréant maculé d'impuretés, sur le programme blanc ou couleur.
Laden est mort, vive laden ou toutes autres marques.

Mais surtout,oui surtout, je vous invite tous à porter un toast à l'amitié pour une camarade de nos jeux ou joutes sur ce forum, (parfois cruels il est vrai), qui vit le jour par un magnifique 2 mai il y a de cela un certain petit nombre d'années (tout petit...).

Bon anniversaire Madame.


 Commentaire n° 1803
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 17:46 par CYCLOPE
 Honte à moi : 'la preuve ayant été apportée'.

 Commentaire n° 1798
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 17:43 par CYCLOPE
 Je rebondis sur les questions sociales. Il parait que l'ancien directeur des services a gagné face à la mairie de Pornic au Tribunal administratif suite à son licenciement brutal lors de l'élection du maire à la députation.

D'après le Courrier du Pays de Retz l'opposition a posé une question au dernier conseil municipal sur les sommes dues au fonctionnaire qui ne travaille plus à la mairie depuis près de 4 ans.
' Mais ce qui n'a pas été souligné,précise le Courrier, c'est que le DGS a remporté au tribunal administratif sa bataille contre la mairie en décembre dernier'. L'arrêté du maire qui le licenciait en lui diminuant ses indemnités a été annulé, la preuve ayant été apporté' que les fautes reprochées sont inexistantes'.

Quelqu'un a-t-il entendu l'opposition sur le comportement abusif du maire sanctionné par le tribunal administratif ?


 Commentaire n° 1797
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 15:50 par Gégé
 Chère Pivoine et Joker !

Ah ! Si vous saviez le nombre de resquilleurs !

Le trou de la sécu serait comblé depuis longtemps si Mme URSSAFF voulait bien faire un peu plus de tri...

Mais je ne veux pas accabler seulement le personnel : certains employeurs, certains chef de service (appelés encore chefaillons, les pires peut-être), certains directeurs administratifs et même certains élus devraient cotiser personnellement à un fond spécial pour les arrêts maladie, proportionnellement aux nombres d'arrêts dont ils sont rendus responsables. Ils réfléchiraient peut-être davantage à la façon de gérer leur personnel...

Un mélange de répression et de responsabilisation de bas en haut de l'échelle de l'entreprise et de l'administration : voilà une prochaine loi à voter pour quelques économies substantielles...


 Commentaire n° 1796
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 14:43 par Pivoine
 Mr Joker, voulez vous insinuer qu'il a des personnes qui grugent la sécurité sociale en faisant semblant ! NAN .. j'le crois pas

 Commentaire n° 1795
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 14:25 par Joker
 Vous faites erreur, Madame Pivoine. Aujourd'hui, c'est la Journée Mondiale sur la sécurité et la santé au travail. Veuillez vérifier vos sources. Aujourd'hui, nous rendons hommage donc aux personnes victimes d'accidents et de maladie du travail.
Hum...
... faire partie du Conseil Municipal est t-il un travail ? Si oui, nous aurons une pensée pour Mme Rolland et Mr Monchet, victimes du travail (attention, je n'ai pas dit qu'ils travaillaient. Il y a beaucoup de victimes du travail qui ne brillent que par leur présence au travail : les cabinets médicaux en voient passer en masse tous les jours).


 Commentaire n° 1794
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 14:00 par pivoine
 Sinon , à part cela, c'est la journée mondiale du Putois aujourd'hui !

 Commentaire n° 1793
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 10:14 par claudius
 Tous ces bla bla bla ne servent à rien car la situation est grave . La liste
majoritaire file droit derrière son maire UMP.Publiquement , en réunion de conseil
municipal, seuls ceux à qui le maire donne la parole s'expriment ! Y-a-t-il un
vrai débat dans les réunions des commissions ?
La liste de gauche a certes des difficultés, mais après le très bon score que
vient de réaliser Sophie de Saint-Amour, elle doit se ressaisir . Les 3 élus qui
se sentent en désaccord doivent démissionner . Ils ont été élu pour faire une
politique de gauche et non pour devenir de nouveaux godillots à Monsieur Le Maire
.Dans 3 ans les Pornicais ne se tromperont pas et dans la continuité des élections
cantonales, ils pourront faire confiance a une liste de gauche unie dans toute sa
diversité, pour enfin avoir une gestion démocratique de leur ville .


 Commentaire n° 1792
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/04/11 à 07:59 par Pornicais
 Oui on arrête là cela devient ridicule et in intéressant et in efficace à part cracher sur tout ce qui bouge
Regardons un peu ce qui se passe autour de nous beaucoup de personnes ne s'en sortent pas financièrement des personnes se battent pour acquèrir un semblant de liberté , les familles s'entretuent .....

Peut être à un de ces jours mais si cela se dégrade sur le site je n'interviendrai plus


 Commentaire n° 1791
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/11 à 20:34 par Trucmuch
 Pour sur ras le bol de tout cela
Je suis d'accord avec Gégé sur quelques points

Par contre qui dit que ce ne sont pas des détracteurs et des manipulateurs tous ceux qui en font tout un patacaisse de cette histoire?

L'opposition serait t'elle assez bête pour attaquer sur ce site Alors que leur chef de file s'est exprimé dans les journaux

Un jour la majorité attaquée tantôt l'opposition, yen a qui doivent bien s'amuser mais cela ne vole pas bien haut

Pourtant certains débats restent intéressants sur IPornic dommage que cela soit déscribilisé par des ragots de première zone venant d'on ne sait où

Il y a des sujets plus intéressants et plus graves à débattre
Bonne soirée


 Commentaire n° 1790
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/11 à 15:31 par Gégé
 Vous n'avez pas un peu fini de régler vos comptes et de laver votre linge salle en famille, via ce forum !

La seule chose éventuellement intéressante est de savoir ce qui a pu motiver le ralliement de ces deux personnes au groupe d'opposition, puis de savoir ce qui aussi 'motiver' leur désaffection.

Ce que je constate, c'est que l'opposition est en très mauvaise posture. Tant qu'elle persistera à vouloir débattre de cette affaire sur ipornic.com ou sur le blog d'Ensemble Autrement, elle n'avancera pas ! Alors que Sophie de Saint Amour vient de réaliser un score prometteur aux Cantonales, vous êtes en train de saborder votre avenir sur la commune. On dirait une remix local du congrès de Rennes.

Comme dit, Pornicais, yen a qui doivent se badigeonner les zygomatiques de crème relaxante...

Avec une opposition comme celle-ci, Ph. Boennec a encore de belles années devant lui. Remarquez, pour une fois que ce n'est pas lui qui se fait allumer sur ce forum, il va pouvoir partir naviguer plus sereinement cet été.


 Commentaire n° 1789
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/11 à 15:18 par caricatures
 Pour suivre la proposition de 'Pornicais',je vous conseille préalablement de consulter l'agenda personnel de Mme Rolland avant de vous rendre au conseil municipal car elle brille la plupart du temps par son absence ,remarquez quand elle est présente ,elle brille cette fois par son silence !!! Faut dire qu'elle apporte tellement aux débats dans les commissions selon ses déclarations ...qu'elle peut se permettre du repos pendant les séances publiques.

Quant à Mr Monchet , pour le reconnaitre c'est le papy renfrogné toujours plongé dans ses dossiers ,qui lève la tête au moment du vote pour regarder le Maire afin de ne pas se tromper au moment de voter...
Sinon pour les rencontrer à coup sur , dirigez vous en fin de conseil, vers le pot offert par le Maire en fin de séance , ils y seront ....

Bonne séance à tous!!!


 Commentaire n° 1788
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/11 à 09:53 par Pornicais
 'Mr Monchet et Mme Rolland pourraient prendre le relais avec les personnes qui suivent sur la liste '


Pitoyable comme solution avec ces personnes en route pour valider la politique du Maire exemple Budget, PLU RIA ....

J'espère que les Pornicais qui ont voté pour la Liste Ensemble et Autrement pourrons se déplacer aux conseils municipaux et communautaires et voir le résultat qu'il en ressortira sur les interventions de ces 2 personnes cités et pourrons se faire une idée .

Yen a qui doivent se frotter les mains quelle aubaine


 Commentaire n° 1787
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/04/11 à 00:11 par Lilas
 Et pourquoi Mesdames de Keukelaere, de Saint-Amour, Fernandez,
Messieurs,Dumesnil, Gilet et Puybareau ne démissionneraient t'ils pas?

Et pourquoi le Père Noël ne vient-il que le 25 décembre ? Pourquoi certains continuent-ils de prendre des vessies pour des lanternes ? De prendre aussi leurs désirs pour des réalités ? De croire aussi qu'on est au pays des Bisounours où le gentil Mr Monchet et la gentille Mme Rolland font à eux seuls le travail de l'opposition en votant à chaque fois comme la majorité (pour avancer masqués comme Zorro sas doute) ! C'est beau la fausse naïveté. Certains espèrent toujours avoir retourné leur veste du bon côté.


 Commentaire n° 1786
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/04/11 à 23:25 par Lilas
 Mr Monchet et Mme Rolland pourraient prendre le relais avec les personnes qui suivent sur la liste
Merci ! Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri !


 Commentaire n° 1785
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/04/11 à 20:14 par jean marc
 Une bonne lecture, la parabole de Saint-Simon dont voici le début, si la suite vous intéresse, je peux complèter..
A méditer...

Nous supposons que la France perde subitement ses cinquante premiers physiciens, ses cinquante premiers chimistes, ses cinquante premiers physiologistes, ses cinquante premiers mathématiciens, ses cinquante premiers poètes, ses cinquante premiers peintres, ses cinquante premiers sculpteurs, ses cinquante premiers musiciens, ses cinquante premiers littérateurs ;
Ses cinquante premiers mécaniciens, ses cinquante premiers ingénieurs civils et militaires, ses cinquante premiers artilleurs, ses cinquante premiers architectes, ses cinquante premiers médecins, ses cinquante premiers chirurgiens, ses cinquante premiers pharmaciens, ses cinquante premiers marins, ses cinquante premiers horlogers ;
Ses cinquante premiers banquiers, ses deux cents premiers négociants, ses six cents premiers cultivateurs, ses cinquante premiers maîtres de forges, ses cinquante premiers fabricants d'armes, ses cinquante premiers tanneurs, ses cinquante premiers teinturiers, ses cinquante premiers mineurs, ses cinquante premiers fabricants de draps, ses cinquante premiers fabricants de coton, ses cinquante premiers fabricants de soieries, ses cinquante premiers fabricants de toile, ses cinquante premiers fabricants de quincaillerie, ses cinquante premiers fabricants de faïence et de porcelaine, ses cinquante premiers fabricants de cristaux et de verrerie, ses cinquante premiers armateurs, ses cinquante premières maisons de roulage, ses cinquante premiers imprimeurs, ses cinquante premiers graveurs, ses cinquante premiers orfèvres et autres travailleurs de métaux ;
Ses cinquante premiers maçons, ses cinquante premiers charpentiers, ses cinquante premiers menuisiers, ses cinquante premiers maréchaux, ses cinquante premiers serruriers, ses cinquante premiers couteliers, ses cinquante premiers fondeurs, et les cent autres personnes de divers états non désignés, les plus capables dans les sciences, dans les beaux-arts, et dans les arts et métiers, faisant en tout les trois mille premiers savants, artistes et artisans de France.
On ne désigne ordinairement par artisans que les simples ouvriers ; pour éviter les circonlocutions, nous entendons par cette expression tous ceux qui s'occupent de produits matériels, savoir : les cultivateurs, les fabricants, les commerçants, les banquiers et tous les commis ou ouvriers qu'ils emploient.
Comme ces hommes sont les Français les plus essentiellement producteurs, ceux qui donnent les produits les plus importants, ceux qui dirigent les travaux les plus utiles à la nation, et qui la rendent productive dans les sciences, dans les beau-arts et dans les arts et métiers, ils sont réellement la fleur de la société française ; ils sont de tous les Français les plus utiles à leur pays, ceux qui lui procurent le plus de gloire, qui hâtent le plus sa civilisation ainsi que sa prospérité ; la nation deviendrait un corps sans âme, à l'instant où elle les perdrait ; elle tomberait immédiatement dans un état d'infériorité vis-à-vis des nations dont elle est aujourd'hui la rivale, et elle continuerait à rester subalterne à leur égard tant qu'elle n'aurait pas réparé cette perte, tant qu'il ne lui aurait pas repoussé une tête. Il faudrait à la France au moins une génération entière pour réparer ce malheur, car les hommes qui se distinguent dans les travaux d'une utilité positive sont de véritables anomalies, et la nature n'est pas prodigue d'anomalies, surtout de celles de cette espèce.
Passons à une autre supposition. Admettons que la France conserve tous les hommes de génie qu'elle possède dans les sciences, dans les beau-arts, et dans les arts et métiers, mais qu'elle ait le malheur de perdre le même jour Monsieur, frère du Roi, Monseigneur le duc d'Angoulême, Monseigneur le duc de Berry, Monseigneur le duc d'Orléans, Monseigneur le duc de Bourbon, Madame la duchesse d'Angoulême, Madame la duchesse de Berry, Madame la duchesse d'Orléans, Madame la duchesse de Bourbon, et Mademoiselle de Condé.
Qu'elle perde en même temps tous les grands officiers de la couronne, tous les ministres d'État (avec ou sans départements), tous les conseillers d'État, tous les maîtres des requêtes, tous ses maréchaux, tous ses cardinaux, archevêques, évêques, grands-vicaires et chanoines, tous les préfets et les sous-préfets, tous les employés dans les ministères, tous les juges, et, en sus de cela, les dix mille propriétaires les plus riches parmi ceux qui vivent noblement.
Cet accident affligerait certainement les Français, parce qu'ils sont bons, parce qu'ils ne sauraient voir avec indifférence la disparition subite d'un aussi grand nombre de leurs compatriotes. Mais cette perte des trente mille individus, réputés les plus importants de l'État, ne leur causerait de chagrin que sous un rapport purement sentimental, car il n'en résulterait aucun mal politique pour l'Etat.


 Commentaire n° 1784
 
 
 
 
 
Commentaire du 26/04/11 à 19:49 par Magic
 Et pourquoi Mesdames de Keukelaere, de Saint-Amour, Fernandez,
Messieurs,Dumesnil, Gilet et Puybareau ne démissionneraient t'ils pas?

Mr Monchet et Mme Rolland pourraient prendre le relais avec les personnes qui suivent sur la liste ?

Cela permettrait qu'il n'y ait plus de coups de théatre

Qui peut leur faire remonter l'information?


 Commentaire n° 1783
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/04/11 à 05:35 par la reine des pommes
 Les derniers messages me réjouissent, malgré les suspicions qui pointent leur vilain nez. Si mon 'envolée lyrique' permet de faire émerger des paroles justes et vraies, alors tant mieux.

Petite réponse plus ciblée tout de même : aucun parti pris ni règlement de compte,je ne connais le maire de Pornic qu'à travers ce que j'ai pu en lire sur ce site. L'image que j'en ai, c'est donc vous tous qui me l'avez donnée.

Mais j'observe qu'en politique, l'homme rejoint souvent la fonction, ou la fonction contamine l'homme, ce qui revient au même. Et quoi de plus détestable qu'un petit potentat local trop bien installé, qui méprise jusqu'à la parole des autres?

D'ailleurs, mine de rien, vous me donnez encore raison en parlant des possibilités que le maire se succède à lui-même à travers un membre de sa famille! (Dans quel genre de régime voit-on ça? Et comment appelle-t-on ça? Lire ANTI-CUMULARD)

Quant à 'faire la révolution', ce serait bien un peu ridicule à voir dans ce havre de retraités.

Non. Je vous trouvais tous un peu tièdes, un peu timides, et j'ai choisi l'excès pour vous faire réagir. Voilà, c'est un peu simple, mais c'est tout.

Quant à marcher devant et porter le drapeau, être cette belle figure allégorique ne me déplairait pas, j'ai déjà exprimé mon regret que ce ne soit pas possible.

Soyez tout à fait rassurés, chers Jean-Marc et Pornicais, je n'ai pas de résidence secondaire à Pornic, ni même d'amis propriétaires de grandes villas sur la corniche. Et là où je vis, c'est comme partout ailleurs, le règne de l'humaine nature, qui rend parfois le vivre ensemble si lourd. Et le poids du monde, aussi.

Si vous le permettez, je vous embrasse, et je vous souhaite de rester lucides et vigilants, comme vous l'êtes, et bien sûr actifs pour que les choses changent et repartent sur des bases saines, comme le dit si bien l'ami ANTI-CUMULARD, avec qui je suis parfaitement d'accord.


 Commentaire n° 1762
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/04/11 à 11:45 par jean marc
 Anti-cumulard bonjour,
Vous êtes tout excusé, j'avais remarqué votre regard en coin sur ma feuille de copie. ;-)
Qu'aurait donné cette toile d'une scène historique vue par un peintre du salon des arts modernes?
Je vais plus loin, à quoi ressembleraient nos rois vus par ces mêmes artistes???

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f1/G%C3%A9ricault_-_La_zattera_della_Medusa.jpg

Bonne journée à tous.


 Commentaire n° 1758
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/04/11 à 11:35 par ANTI-CUMULARD
 Veuillez m'excuser, jean-marc, je viens de lire le forum ce matin et je vous ai lu utiliser les termes calife et vizir dans l'une de vos intervnetions, avant même que je reprenne les même termes dans le message ci-dessus. Je vous en laisse donc volontiers l'exclusivité...

 Commentaire n° 1757
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/04/11 à 00:26 par ANTI-CUMULARD
 Je pense que ce navire qui tangue en eaux troubles finira plus par ressembler au Bounty qu'au Radeau de la Méduse, mais je l'appelerai bien aussi le Tipornic : lorsqu'il sombrera, il risque d'entraîner avec lui plus de monde qu'on aurait pu le penser.

Et pour gérard, que dieu nous préserve d'une succession municipale par droit du sang. Nous n'en sommes pas encore là, Dieu merci ! A part un Jean, profitant pleinement de l'influence de son père sur ses propres terres neuillesques, il n'y a pas encore de place à des Raul, à des Seif Al-Islam ou encore à des Kim Jong Junior en France, mais veillons bien à ce que cela ne produise pas ! Il y a encore des nostalgiques de la monarchie, mais surtout de la pensée unique qui n'hésiteraient pas à bruler les nouveaux livres que sont la presse, les blogs et autres forums : on trouve ces individus même chez ceux qui se targuent d'être démocrate.

Et puis, gérard, non ! pas de nom ! (pour ne pas leur faire de tort) : même si le vizir n'a pas l'intention de devenir calife à la place du calife, ce dernier pourrait bien s'offusquer d'un soutien populaire à son vizir. C'est une affaire à suivre ! (mais vous avez fait mouche car je pense avoir reconnu dans votre énumération aigrie la personne à laquelle je pensais)

Pour un athée intégriste et convaincu, je me surprends à faire appel à dieu aussi souvent... Cela m'inquiète un peu en cette période d'obscurantisme renaissant.


 Commentaire n° 1755
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/11 à 22:28 par gérard
 Anti-cumulard .... des noms, je vous en prie.
J'ai beau relire le forum, je n'en trouve pas.
Voulez-vous parler:
- de l'adjoint à la transversalité ?
- du fantôme du chateau ?
- du notre cher premier adjoint ?
- du roi de la sécurité ?

Que sais-je ? Soyez plus clair. Merci.

Je suis tout à fait d'accord pour la loi anti-cumul et pour
un délai raisonnable dans la fonction.

La monarchie a vécu. Pourtant, nout bon maire n'a-t-il pas l'ambition
de voir sa fille lui succéder ?

Conseillère municipale lui permet, vu son âge,de prétendre à mieux .

Les électeurs pornicais vont-ils ,un jour, ouvrir les yeux ?

Même si une certaine Mme Meyer essaie de les y aider,il faudrait qu'elle y
mette la forme car sur le fond,....., beaucoup de vérités.


 Commentaire n° 1753
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/11 à 14:03 par Pornicais
 Je suis d'accord avec Anti - Cumulard vous en faites un peu trop reine des pommes pour quelqu'un qui se dit ne pas habiter à Pornic

 Commentaire n° 1749
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/11 à 14:02 par jean marc
 Anti-cumulard, bonjour,
Je n'ajoute rien, ne retire rien.
Je contresigne si vous me le permettez.

Reine des pommes, puis-je me permettre? Où vivez vous durant l'année? Tout se passe bien là où vous vivez? Et puis, une petite question anodine: Où se trouve votre résidence secondaire à Pornic? Comme ça, pour savoir.

Dans le tableau de ce vieil Eugène, la Liberté guide le peuple, mais elle est avec eux, en première ligne, c'est elle qui brandit le drapeau.
Anti-cumulard, en ce qui concerne la majorité actuelle, y verriez vous un autre tableau: le radeau de la méduse du non moins vieux Théodore?
Je suis d’accord avec vous, un des adjoints en particulier et non des moindres (dans toute l’acception du terme) mérite toute mon estime.
Vous écrivez:
Pour en revenir à la mairie de Pornic, il faudrait en face une forte tête ayant de la répartie
Vous avez tout résumé, tout compris.


 Commentaire n° 1748
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/11 à 12:45 par ANTI-CUMULARD
 N'en faites pas trop, Reine des Pommes...

Votre envolée lyrique transpire le parti-pris et le règlement de compte personnel.

Il n'y a aucun tyran à la mairie de Pornic. Il y a juste des personnes manquant de caractère et de cran pour le contredire ou même pour penser autrement, que ce soit dans son équipe ou dans l'opposition. Un tyran n'existe que, parce qu'il n'y a pas d'opposition. Un tyran n'en est pas un, au début, mais le devient faute de combattants, par facilité, par vanité, par égo-centrisme. L'homme est humain et l'habitude au pouvoir modifiera toujours son caractère dans le mauvais sens, quelquesoit l'individu. Ce n'est donc pas l'homme qu'il faut dénoncer, mais sa fonction.

Deux mandats sont la limite maximum pour éviter ces dérives démocratiques de la personnalité. Cette loi devrait être votée dans les meilleurs délais. La reconnaissance de la classe politique en sera meilleure.

Pour en revenir à la mairie de Pornic, il faudrait en face une forte tête ayant de la répartie et qui ne se fasse pas désarmer par la moindre brimade se voulant humoristique et qui ne fait rire bêtement que les inféodés (par simple réflexe panurgique).

Et puis, il n'y a pas besoin de faire la révolution pour que la population reprenne ses droits : il suffira de voter intelligemment la prochaine fois. Il y aura beaucoup de défections dans la prochaine liste du maire. Il y a des gens de conviction qui ont débarqué la dernière fois, attiré par le discours d'ouverture et de transparence, des gens qui ne disent rien (car ce n'est pas dans leur tempérament), mais qui n'en pensent pas moins et qui ne se feront pas avoir deux fois. Le remaniement sera plus profond la prochaine fois et l'opposition plus virulente, car échaudée par ce simulacre de démocratie.

De toute façon, il est temps de changer et de repartir sur des bases saines...
Le maire a fait son temps, il a fait son boulot. On l'en remercie. Il faut savoir s'arrêter, savoir admettre qu'on n'oeuvre plus pour le collectif à partir d'un certain nombre d'années au pouvoir, savoir laisser la place à de nouvelles énergies pour le bien de la ville et des administrés.

En ce qui me concerne, il y a, parmi les gens que je citais ci-dessus, certains que j'aimerai bien voir à la tête de la commune. Leur respectabilité, leur retenue, leur respect des autres, leur raisonnement en feraient des bons éléments. Malheureusement, ces gens-là restent dans l'ombre, car ils n'aiment pas se mettre en avant et sont rapidement écrasés par les grandes gueules.


 Commentaire n° 1747
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/04/11 à 02:01 par la reine des pommes
 'Interdit par le règlement intérieur de débattre'?

Interdit comment?

Par un article officiellement inscrit à ce règlement intérieur, ou interdit tacitement par la soumission générale au maire?

Dans l'un et l'autre cas, pincez-moi! Je rêve ou quoi? Mais c'est délirant, ce Conseil Municipal pornicais!!!

Et vous comptez le garder longtemps, ce tyran qui vous met tous plus bas que terre?

Peut-on imaginer qu'un jour les pornicais, dans un bel élan solidaire et citoyen, chanterons la Carmagnole et reprendrons leurs droits? C'est le mieux qui puisse arriver à cette commune sous le joug.

Permettez-moi quand même de dire que je ne comprends pas ce qui donne cet aplomb à ce monsieur que tout le monde dénonce sans oser s'y opposer. Le ciel vous tomberait-il sur la tête si vous le faisiez? Il n'y a pas de tyran indéboulonnable. Et à plusieurs, c'est plus facile! Plus joyeux aussi.

Les élus de la République ne sont rien de plus que tout un chacun. Ils ont droit au respect... s'ils le méritent. Sinon, on les remplace. Et ils vont 'cultivez leur jardin' ailleurs ou prennent leur retraite.


 Commentaire n° 1742
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 13:58 par Pornicais
 Finalement cela fait du bien d'échanger sans agressivité
Merci bien


 Commentaire n° 1738
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 12:52 par cyclope
 Merci Pornicais

Nous sommes finalemant tous les trois d'accord, Jean-Marc, vous et moi. Il suffit de préciser notre penser en discutant sans sectarisme ni a priori. Ce n'est pas le cas au CM puisqu'il est interdit par le réglement intérieur de débattre.


 Commentaire n° 1737
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 12:20 par Pornicais
 Pornicais, est-ce ce genre de 'démocratie' que vous défendez?

Absolument pas
seulement lorsque l'on est pour ou contre un dossier la mindre des choses est d'intervenir en public dans ces cas là apparemment ce n'est pas ce qui s'est passé au sein du conseil municipal de la dernière fois si je lis correctement toutes les infos qui ont circulé et que j'ai lu dans le journal



Vous dites ne pas imaginer un représentant du personnel voter contre l'intérêt d'un salarié . Il faudrait préciser à condition que le salarié n'ait pas commis de faute grave.
Bien évidemment

je donnais un exemple de négociation dans le cadre d'une prise en charge partielle de l'employeur pour une mutuelle santé
Je ne parlai pas d'une situation individuelle mais de négociations pour l'intérêt de tous les salariés


 Commentaire n° 1736
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 12:14 par jean marc
 Pornicais bonjour,
Dans votre cas, il s'agit d'un employeur, (Public? Privé?)
J'ai connu aussi pour y avoir oeuvré de longues années, le syndicalisme.Il m'en reste un petit quelque chose,

Je me suis parfois (de par ma fonction au sein de l'entreprise) accordé quelques petits accrochages avec de 'gros bras' qui devenaient vite menaçants lorsque leur point de vue n'était pas entériné dès son énoncé.
Leur proposer un amendement, une légère variante? Mais c'eut été que leur faire injure de penser qu'ils n'avaient pas envisagé la question avant vous. A vous fusiller du regard.
Les votes se font à 'mains levées' lors des collectifs. Imaginez un peu le courage dont doivent faire preuve les participants pour résister aux professionnels de la COM.. Au CM, ça se passe comment??? A la Chambre, ça se passe comment ??
Je souhaiterais connaître votre opinion sur le fait qu'il n'y a qu'entre 8 et 9 % des travailleurs syndiqués en FRANCE.
-le manque de concertation avec le personnel?
-le coût des cotisations?
-trop de 'boutiques'?
-le refus de mêler la politique aux débats?
-....
Rien de tout cela?
C'est un fait inexplicable quand on compare le niveau de participation syndicale avec les pays voisins.

Un cadre syndiqué dans une entreprise connaît souvent un problème de conscience, phénomène mal admis bien sûr par ses collègues délégués locaux.
Il a alors le choix, se taire ou partir. Douloureux dilemme.

Revenons plutôt à votre cas, je dirai:
Le patron fait ce qu'il estime bon de faire, c'est son client qui paie. Le syndicat accomplit sa mission qui est de défendre le personnel; à chacun son boulot dans le plus grand respect de chacun et sans utopie.
Ici, il s'agit d'une commune, c'est le contribuable qui paie, petite nuance. Il ne s'agit pas d'intérêts corporatistes, mais généraux.
Je ne vous raconterai pas pourquoi j'ai quitté mon organisation syndicale, si ce n'est que je n'acceptais pas en outre deux hiérarchies dans ma 'boîte'. Une très grosse 'boîte'.


 Commentaire n° 1735
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 11:21 par Cyclope
 Pornicais,

Il ne faut comparer la représentation syndicale avec la représentation dans un conseil municipal.
Vous dites ne pas imaginer un représentant du personnel voter contre l'intérêt d'un salarié . Il faudrait préciser à condition que le salarié n'ait pas commis de faute grave. De même, un élu de la majorité ou de l'opposition doit pouvoir voter en son âme et conscience contre l'avis de son groupe s'il considère, par exemple, que les combines du PLU sont contre l'intérêt général ou grossièrement dans l'intérêt de quelques uns.
Comme le dit Jean-Marc, le système électoral aux municipales engendre une parodie de démocratie qui devient dramatique avec un maire autoritaire:
L'ordre du jour du CM est décidé par le maire tout seul.Quand le maire a répondu à une question, la surenchère est interdite. Si vous exprimez un désaccord public, vous êtes mis au ban de la société.Le CM est une chambre d'enrégistrement et la commune une féodalité.
Hypocritement, les élus de la majorité disent qu'ils se contentent de faire leur boulot et qu'ils ne veulent pas se mêler des ragots.
Pornicais, est-ce ce genre de 'démocratie' que vous défendez?


 Commentaire n° 1733
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 10:52 par Pornicais
 Jean Marc
Lorsue nous avons des dossiers à défendre concernant le personnel , nous étudions nos dossiers , nous en discutons et ensuite nous prenons position avec les collègues syndiqués je ne dis pas que c'est imposé il y a débat au sein de notre CE

Je n'imagine pas un instant lors de nos intances avec notre employeur, un représentant du personnel voter contre l'intérêt d'un salarié et pour les propositions de l'employeur comme cela sans aucune concertation au préalable
Je vous donne un exemple quelconque

Demande des organisations syndicale prise en charge de la mutuelle santé des agents à hauteur de 40 % pour les smicards et 30 % pour les plus hauts salaires

l' employeur refuse et propose une prise en charge de 10 % pour tous
Lors des préparations le débat a eu lieu en imaginant divers scénarios tous les représentants du personnel sont finalement tombés d'accords sur les votes

Lors des instances 1 représentant valide la proposition de l'employeur
Quid de l'image donnée aux collègues , au patron (qui se frotte les mains)?
Si c'est ça votre vision des choses et si c'est cela que vous appelez la dictature de dicuter au préalable sur les dossiers et les consignes de vote
Je ne vous comprends pas
Heureusement que cela ne se passe pas comme cela chez les représentants du personnel


 Commentaire n° 1731
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 09:50 par jean marc
 Bonjour,

Allons jusqu'au bout du raisonnement, s'il est interdit à tout élu de quelque bord que ce soit de voter favorablement sur une proposition de l'équipe adverse, alors arrêtons tout de suite cette parodie de démocratie que sont les réunions de CM.
Seuls auront à charge de présenter l'ordre du jour et les arrêtés de la majorité: 1) le maire, 2) le représentant de l'opposition.
Inutile de se jouer la comédie plus longtemps, Panurge est mort.
Je suis contre la solidarité partisane qui mène à la dictature camouflée.


 Commentaire n° 1729
 
 
 
 
 
Commentaire du 18/04/11 à 08:48 par Pornicais
 Bonjour Panthere44 je suis également représentant du personnel dans mon entreprise
Je n'ai jamais signé d'engagement de quoi que ce soit ( peut être cela se passe ainsi dans certains syndicats en tous les cas pas dans le mien)

Les représentants du personnel sont élus sur une liste syndicale même s'ils quittent leur syndicat nul ne peut les forcer à partir il en est de même pour les listes politiques

Par contre c'est une question d'honnêteté et d'intégrité vis à vis des personnes qui votent pour une liste (syndicale ou politique ) si on ne s'y retrouve pas et bien il faut démissionner( ce que moi je ferai dans ce genre de positionnement ) et ne pas jouer le jeu de la majorité d'en face c'est ce qui se passe actuellement au sein du conseil municipal puisque Madame Rolland a voté tous les dossiers comme la majorité de plus elle avait le pouvoir de Madame de Keukelaere.

Je suis allé sur le site de l'association ensemble autrement les prises de paroles des élus sont en ligne je vais les lire avec attention
Bonne journée


 Commentaire n° 1728
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 23:11 par François
 Je crois le reconnaître.
Ne s'agit-il pas du fantôme De Vogué ?
Celui qui habite au château et qui ne fréquente guére les commissions
depuis qu'il est dans la majorité.
J'adore l'expression 'la voix de son maître' qui colle parfaitement à la
réalité.
Ne devrait-on pas dire 'la voix de leur maître' car tous les conseillers
de la majorité ne sont que des toutous.


 Commentaire n° 1725
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 21:49 par Lilas
 J'ai tout juste oublié de préciser que la personne en question est aujourd'hui membre de la majorité au CM.
Et que depuis on ne l'entend plus. La voix de son maître en quelque sorte.....


 Commentaire n° 1723
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 19:43 par jean marc
 J'ai tout juste oublié de préciser que la personne en question est aujourd'hui membre de la majorité au CM.
Est-ce que ça change quelque chose dans le raisonnement ?.


 Commentaire n° 1722
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 19:39 par jean marc
 Bonjour Cyclope

Rien de changer en ce qui concerne le climat de confiance au CM.
Voilà ce qu'écrivait un conseiller municipal dont je tais le nom, précédemment dans l'opposition :

J'ai son intervention complète, elle vaut son pesant d'or.


M. XXXXX fait la déclaration suivante :
'Belle illustration de la concertation à Pornic :
Il y a quelques mois, vous avez constitué une commission ad hoc pour travailler sur la préparation du projet d'aménagement de la ria.
Aujourd'hui, vous nous dites que la SELA a déjà réalisé une partie de l'état des lieux, et vous demandez au Conseil Municipal d'approuver les objectifs du projet et les modalités de la concertation préalable, et de vous autoriser à effectuer toute démarche pour engager cette concertation, alors que vous n'avez même pas pris la peine de réunir une seule fois cette commission.
C'est se moquer des membres de cette commission et de l'ensemble du Conseil Municipal qui a désigné à votre initiative les participants à cette commission.
C'est hélas conforme à votre manière de gérer : ça fait en effet un certain temps que nous avons compris que vous prenez la majeure partie des membres du Conseil Municipal pour de parfaits crétins dont l'opinion vous indiffère totalement !

Par ailleurs, dans les objectifs que vous nous proposez, vous évoquez une urbanisation maîtrisée, des équipements structurants et un secteur d'habitat : tout ceci a un relent de Porte Océane qui nous inspire la plus extrême méfiance.
Pour ces 2 raisons, nous votons avec la plus grande détermination contre votre proposition et nous souhaitons qu'aucune action ne soit entreprise avant que cette commission n'ait fait son travail.'

.....
En particulier ceci:

Les projets de la Ria, des quais, et les investissements d’infrastructures d’assainissement de la Ville vont nécessiter des investissements extrêmement importants. Pour mémoire, le budget prévisionnel de la Ria est de l’ordre de 30 millions d’euros, dont une partie importante sera à la charge de la ville, le solde pouvant probablement être financé par des aménageurs.
Concernant la Communauté de Communes, il va également y avoir des investissements importants à réaliser dans peu de temps, et en particulier un centre de traitement des ordures ménagères à aménager. Or, lorsque l’on voit l’impact du simple projet de la piscine sur le budget et la fiscalité de la Communauté de Communes et qu’il faudra y ajouter le traitement des ordures ménagères, c’est terrifiant, et malheureusement incontournable.
Les équipes qui se présenteront aux prochaines élections municipales ne vont pas partir dans une situation facile : des investissements extrêmement lourds vont devoir être financés. Et nous avons une inquiétude, c’est que demain on se retrouve avec une situation financière qui ne pourra que continuer à se dégrader, et une fiscalité encore plus lourde.'


 Commentaire n° 1721
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 17:41 par Panthere44
 Bonjour à tous

Lorsque je demande à faire partie d'une liste présentée par une organisation syndicale professionnelle, je dois signer un engagement de démissionner de mon poste d'élu au cas où je quitterais mon syndicat, ce que je trouve normal et équitable, puisque c'est mon syndicat qui engage des fonds pour me permettre d'être élu.
Cet exemple pourrait être transposé en matière d'élections municipales ou autres.
Cet incident est regrettable en effet.


 Commentaire n° 1720
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/04/11 à 15:48 par Cyclope ; l\
 Passé inaperçu l'incident révélé par le Courrier du Pays de Retz doit nous 'interpeller quelque part au niveau de notre vécu quotidien'.
Je cite le billet intitulé 'Pan sur les doigts !' dans la rubrique 'Grain(s) de sel' de l'hebdo local :' Lorsque l'on voit la hauteur des débats de ce certains conseils municipaux, on se dit quelques fois que l'on n'est pas loin de la cour de récré. En fait, c'est plutôt de la classe qu'il faudrait parler. En temoigne ce reproche plus que cinglant fait par un Philippe Boënnec autoritaire et très faché, à Michel Barbereau lors du conseil de vendredi dernier. La raison ? L'élu lui avait coupé la parole. Heureusement que Michel Barberau est un adjoint et donc membre de la majorité, sinon il serait allé au coin...'.
Ce que ne dit pas le Courrier, c'est que Michel Barberau est adjoint à l'aménagement du territoire, domaine où on n'a pas le droit de penser surtout quand il s'agit de voter le PLU.


 Commentaire n° 1718
 
 
 
 
 
Commentaire du 16/04/11 à 04:38 par la reine des pommes
 Qui aurait pu dire que derrière des images aussi idylliques (toutes ces photos superbes sur le site) se cachait une vie politique aussi sordide! Beurk! Pour patauger là-dedans, il faut ou du courage ou du cynisme. Quel dommage! Les équipes municipales de ce genre devraient programmer de temps en temps un examen de conscience... un petit coup d'oeil dans le miroir.
Pornic mérite beaucoup mieux.


 Commentaire n° 1704
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 22:49 par Faim du monde
 Laissez nous betonner en paix !
Pollono a eu son heure de gloire avec son terrain de golf et sa thalasso.
Boennec est aussi un visionnaire (comprendre: architecte), et tout à la fois un 'buldozer' (comme chirac), défricheur (de terrains vagues), gestionnaire hors pair (de compte offshores), bon barreur (Phil's cup); il a bien droit a SA RIA.


 Commentaire n° 1698
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 22:32 par Pivoine
 Sur la même longueur d'onde Mr Gérard ..
Nous serions à Paris , je dirais bon ...

mais , une petite ville de Province comme la nôtre .. tout se remarque .. tout se sait .. et forcément on note les absents .. ne serait-ce que 10 mn de présence, ca fait plaisir à tout le monde ... tout fout le camp hélas ! c'est bien pour cela que tout le monde se désintéresse de la chose parce que la chose se désintéresse de lui ...
sinon RAS ...


 Commentaire n° 1697
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 22:02 par gérard
 Elle est bien bonne votre remarque Pivoine.
Qui les connaît ? Où les voit-on ?

Je pense que si vous fréquentez un peu les manifestations pornicaises, on peut en dire autant de certains élus de la majorité ...

Je ne citerai pas de nom,ici, mais il est toutefois inadmissible que des adjoints qui bénéficient de larges indemnités ne puissent consacrer un peu de leur temps à la vie associative locale.

Quand les élections approchent, à l'image de leur chef, ils sont partout.
En dehors de ces périodes, c'est le grand calme.Parfois, aucun élu ne daigne faire une visite aux bénévoles qui s'activent pour faire vivre la vie associative qui est d'une grande richesse comme dit nout bon maire.


 Commentaire n° 1695
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 21:27 par Pivoine
 Oups ..; Samantha .... habitent-ils tous Pornic ..
je confirme les propos de Jean Marc un édit ne serait pas de trop .. :-))


 Commentaire n° 1694
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 21:26 par Pivoine
 qui les connait à Pornic ?
c'est la question que je me pose pour l'ensemble de l'opposition pornicaise ?
on ne les voit nul part , jamais ...
habite-t-ils tous Pornic c'est à se demander ?
Un quiz sur Pornic leur sera fatal ........ j'en suis certaine .
Sinon , RAS.


 Commentaire n° 1693
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 20:29 par Le chant des sirènes
 Que restera t il de leurs passages au conseil municipal de Pornic à ces 2 girouettes ( M Monchet et Mme Rolland) ? Rien , sinon l'amertume de leurs électeurs qu'ils auront ainsi trahis , la désillusion de leurs colistiers qui bataillent au jour le jour . Et surtout il restera l'immoralité qui consiste à se maintenir dans des fonctions dans lesquelles ils ne sont plus légitimes.

Le plus élémentaire devoir moral envers le suffrage universel n'est il pas qu'ils tirent les conséquences de leurs actes et qu'ils démissionnent de leurs fonctions électives dans les plus brefs délais? D'autres colistiers dotés de convictions plus fermes sont prêts à prendre la relève dans les meilleurs délais. Rien de tout cela n'effleure leurs petites cervelles !!! Leur maxime :' j'y suis ,j'y reste!'' . Ils pourront ainsi terminer un mandat en profitant au maximum des '' petits et misérables avantages'' offerts, grâce à cette trahison , et du fait de cette nouvelle proximité avec la majorité en place.
Pour avoir exercé il y a bien longtemps un mandat d'opposition dans une commune , je sais le dévouement, l'abnégation ,le désintéressement, l'investissement financier personnel qu'il faut pour maintenir le cap pendant 6 ou 12 ans et remplir au mieux sa fonction élective.Face à vous, vous avez une équipe majoritaire ,souvent arrogante, dont prés de la moitié de ses membres sont rémunérés et défrayés pour exercer leurs mandats avec de plus le soutien technique et logistique de tous les services municipaux .La fermeté des convictions est malmenée au quotidien au travers de tous les inconvénients de la condition d'opposant.

Nos deux compères auront juste créé un petit clapotis, en écoutant le chant des sirènes...Qui les connait d'ailleurs à Pornic ?

Bon courage aux 'incorruptibles', votre travail portera ses fruits et sera bientôt reconnu par une majorité de Pornicais. Les dernières élections municipales et cantonales sont à cet égard pleines d'espoir...


 Commentaire n° 1692
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 19:45 par jean marc
 Bonjour Monique C,
ils sont 5 apparemment à se démener avec en face d'eux un large panel qui trône depuis des années sur Pornic.
Je vous rejoins dans cette remarque.
En effet, le mode de scrutin pour les municipales est tel que l'opposition, ne représente au maximum et dans le meilleur des cas que 25% des votes exprimés.
50%immédiatement pour la liste arrivant en tête et le partage des 50% restants au prorata des voix acquises réciproquement par les deux camps.
C'est un peu comme chez le notaire (juste un peu) lors de la résolution d'une succession au dernier vivant. ;-)
Ce système a été mis en place pour faciliter la gestion des communes en évitant les débats sans fin qui conduisent parfois à l'immobilisme. Alors on ne prend plus ce risque.
Chacun peut en penser ce qu'il veut. Il suffit de lire la presse pour constater certaines dérives auxquelles un tel système peut conduire. De petits potentats locaux peuvent s'avérer de vrais maffieux. Nous n’en sommes pas là.
Passons.
Ce systeme semble satisfaire l'ensemble de la classe polique. Bon, alors c'est bien .
Quant à voter obligatoirement 'comme' son groupe, cela me dépasse. C'est pathologique chez moi. Défendre ensuite auprès des électeurs curieux une décision collective à laquelle je ne souscrirais pas m'est inimaginable. On verrait mon nez s'allonger !!! Je bégayerais.
Je ne pourrai jamais m'inscrire à une secte, pas davantage à un parti politique.

Le large panel dites-vous? Oui, mais ça n'est qu'un panel. Il obéit lui aussi à la règle.
Il suffit de peu d'élus de poids pour orienter un vote, surtout quand le sujet est quelque peu technique. On préfère s'écraser que de ramener sa fraise et se ridiculiser le visage rouge de honte. Attention au pas de clerc.


 Commentaire n° 1691
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 18:40 par Monique C
 Je ne suis pas parmi les personnes que vous citez et pas au PS je suis bien plus à gauche
je ne gère aucun dossier de quoi que ce soit
Je m'intéresse à ce qui se passe sur ma commune et m'informe dans la presse, les associations Pornicaises et je lis attentivement ce qui se passe sur IPornic depuis peu d'ailleurs mais les débats sont parfois intéressants d'autres moins


 Commentaire n° 1689
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 18:27 par Vous avez dit opposition ?
 Le large panel en face est un troupeau de moutons qui votent comme le chef, meme quand ils ne sont pas d'accord. Ils ont peur des représailles. Mais pas plus que l'opposition qui manquent complètement de cran. Comment pouvez-vous manquer de soutien quand 50 % de la population du canton a voté pour vous ? Il y a une juriste parmi vous; non ? pourquoi des dossiers renégats comme le PLU, la RIA, la BASSE-CURE, L'AIGUILLON, les NOTES DE FRAIS... ne sont t-ils pas plus utilisés par vous pour contrer les dérapages ? Il ne suffit pas de déblatérer sur votre site ensemble autrement ! Pourquoi ne vous faites-vous pas aider par des gens qui connaissent bien ces dossiers : Cossé, Vandier, Meyer-Cochy, JL ECUER, ... : ils sont tous en train de se battre dans leur coin, seuls, et se font griller systématiquement, car individuellement, ils ne pèsent pas lourd. Oubliez le PS. Rassemblez. Créez une vrai force d'opposition, pas un truc fantoche qui n'aboutira jamais ! Allez au charbon ! Prenez des risques ! Si vous voulez gagner aux prochaines élections, vous vous y prenez bien mal !

 Commentaire n° 1688
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 16:18 par Monique C
 Oui je dis opposition car les interventions qui ont été faites au dernier conseil municipal notamment sur le PLU étaient pertinentes et en opposition avec celles de la majorité.
Mr Puybareau et son équipe ont très bien analysés les dossiers;
Je ne vois pas pourquoi les enfoncer ils sont 5 apparemment à se démener avec en face d'eux un large panel qui trône depuis des années sur Pornic.
Que feriez vous à leur place la Révolution? Et bien nous en sommes bien loin et puis on ne fait pas la révolution avec un minimum de soutient.
Pour moi en tous les cas les rigolos sont ceux qui votent comme la majorité.


 Commentaire n° 1687
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 15:40 par Vous avez dit opposition ?
 Boennec n'est pas pret de se faire détroner avec une opposition comme celle là ! Il doit se frotter les mains. Il peut en faire des modifs sauvages sur le PLU comme il veut : y'a plus personne en face ! Quelle bande de rigolos. Il a encore de beaux jours devant lui !

 Commentaire n° 1686
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 15:23 par Electeur en colère
 Des Rigolos tous ces gens qui jouent à faire de la Politique.
Restez chez vous ce serai mieux ainsi et laissez la place à ceux qui veulent se battre


 Commentaire n° 1685
 
 
 
 
 
Commentaire du 14/04/11 à 14:36 par Monique C
 Je n'interviens jamais sur ce site mais là yen a marre de ces personnes qui s'imaginent qu'on peut faire n'importe quoi en Politique(regardons l'exemple de l'animateur de TF1 Mr Hulot il ne suffit pas d'être un bon animateur il faut également avoir des convictions et des valeurs)

On en arrive à ce genre de situation lorsque les personnes qui sont sur des listes n'ont pas de passé militant ou syndical.
Lors des conseils municipaux nous voyons bien les personnes qui interviennent sur les dossiers
Cette personne madame Rolland nous ne savons même pas qui elle est et ce qu'elle représente réelllement pour les Pornicais
Ceci dit les Pornicais qui ont voté pour la liste de Mr Puybareau devraient être respectés par les élus qui siègent dans l'opposition , ils n'ont pas le droit de bafouer les votes qui leurs ont été accordés.
J'espère que Mr Puybareau et son équipe vont continuer le bon travail qu'ils effectuent depuis quelques temps.
Et en fin ceux qui ne sont pas d'accords qu'ils démissionnent et laissent la place à ceux qui veulent certainement s'investir et travailler pour les Pornicaises et Pornicais qui leur ont fait confiance.


 Commentaire n° 1684
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



Notre partenaire :  Le Clos des Mûres  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com